Les CPE en grève pour une journée lundi

Par Steeve Paradis 12:00 AM - 25 octobre 2017
Temps de lecture :

Comme les quatre autres centres de petite enfance de Baie-Comeau, le CPE Les p’tits Bécots tiendra une journée de grève le lundi 30 octobre. Photo Le Manic

Baie-Comeau – À moins d’un déblocage, inespéré du côté syndical, près de 400 centres de la petite enfance (CPE) de la province, dont les cinq de la région de Baie-Comeau, tiendront une journée de grève lundi prochain, le 30 octobre, Il s’agit de la première des six journées de grève votées par les 11 000 travailleuses syndiquées à la Confédération des syndicats nationaux (CSN).

 Si les négociations achoppent d’ici là, le comité de négociation annoncera les cinq autres journées de grève, « conforme au mandat voté à 94 % », soutient la CSN dans un communiqué. Les parents qui ont un enfant dans un CPE sauront alors à quoi s’en tenir et devront trouver une alternative.

Le syndicat rappelle que les travailleuses des CPE sont sans contrat de travail depuis deux ans et demi. Malgré tout ce temps écoulé, les parties sont encore loin d’une entente, à en croire la CSN.

« Pour les conditions de travail dites pécuniaires, tout reste à faire », a lancé la porte-parole du comité syndical de négociation des CPE, Louise Labrie, qui rappelle que les travailleuses réclament « les mêmes hausses salariales que celles accordées au secteur public ».

Des « enjeux liés à la mission même des CPE », sont aussi en cause, estime la CSN, qui parle notamment de la protection de la qualité éducative, du soutien aux enfants ayant des besoins particuliers, de la planification pédagogique et de la participation au conseil d’administration.

« Les travailleuses en CPE n’accepteront jamais de participer au nivellement de la qualité des services par le bas, voire la médiocrité, que tente d’imposer la partie patronale », ajoute Dany Lacasse, un autre officier de la CSN, qui soutient que le gouvernement a la marge de manœuvre financière pour accéder aux demandes syndicales.

« La partie patronale détient les clés d’un règlement satisfaisant des conventions collectives. La balle est dans son camp », a-t-il enchaîné.

À Baie-Comeau, la CSN représente les CPE Carré de sable, Au boisé, Magimuse, Les Gamins d’ici et Les p’tits Bécots.

 

Partager cet article