Trois parties en trois soirs : Le Drakkar part à la conquête des Maritimes

Par Sandro Célant 12:00 AM - 08 novembre 2017
Temps de lecture :
En quête d’un quatrième gain d’affilée, le Drakkar accoste dans l’est du pays pour une série importante de trois parties en trois soirs. Le gardien de but Antoine Samuel et ses coéquipiers devront se serrer les coudes au cours de cette lourde commande à l’étranger.

En quête d’un quatrième gain d’affilée, le Drakkar accoste dans l’est du pays pour une série importante de trois parties en trois soirs. Le gardien de but Antoine Samuel et ses coéquipiers devront se serrer les coudes au cours de cette lourde commande à l’étranger.

Baie-Comeau – Naviguant sur une mer d’huile par les temps qui courent, le Drakkar tentera de prolonger sa séquence fructueuse, mercredi soir, lorsqu’il rendra visite aux Wildcats de Moncton.

Fort d’une série de trois victoires consécutives, le navire accoste dans les provinces maritimes pour la première fois de la saison et s’apprête à amorcer une lourde commande de trois parties en trois soirs.

Après les Wildcats, les matelots se rendront ensuite à Halifax, jeudi soir, avant de compléter leur périple dans l’est du pays en croisant le fer avec les Sea Dogs de Saint John, vendredi.

« C’est toujours un bon test de jouer dans les Maritimes. L’important est de prendre les matchs un à la fois, car il n’y a aucune partie qui vaut plus que deux points », a imagé l’entraineurchef Martin Bernard avant le départ.

Progression

Le patron derrière le banc constate de belles choses depuis une semaine et les résultats le prouvent bien sur la patinoire. « La cohésion et l’exécution sont meilleures. La progression est là et les joueurs doivent poursuivre dans la même sens ».

Avec une séquence de trois matchs en moins de 48 heures, tous les membres de l’équipage devront contribuer. « Nous avons besoin de l’effort de tous les joueurs afin d’être en mesure d’avoir les énergies nécessaires pour relever ce défi. »

Martin Bernard entend bien utiliser ses quatre trios sur les patinoires adverses. La stratégie s’est avérée payante lors de la récente victoire de 6-3 sur les Saguenéens de Chicoutimi.

Ce huitième triomphe de la saison a permis à la recrue Samuel Dickner de casser la glace avec son tout premier filet en carrière dans le circuit Courteau. Rappelé pour cette rencontre, l’attaquant Julien Létourneau a aussi bien performé.

« Samuel et Julien ont évolué ensemble à Ste-Foy (midget AAA) l’an dernier. On voit vite qu’ils se trouvent facilement sur la patinoire. Cela paraît et quand ils peuvent contribuer offensivement, cela ajoute de la profondeur », a ajouté le dirigeant, qui a fait appel à Létourneau pour le voyage dans l’est du pays.

Attaque à cinq

Héros offensif des siens avec son tour du chapeau et sa mention d’aide contre les Bleus, le joueur de centre D’Artagnan Joly traverse également une séquence heureuse avec cinq buts marqués au cours de ses trois dernières sorties.

Le grand numéro 11 a fait mouche à deux reprises lors de supériorités numériques. « Notre jeu de puissance va beaucoup mieux avec un taux de réussite de plus de 32 % au cours des cinq derniers matchs. La chimie s’installe de plus en plus et cela devient intéressant », a indiqué Bernard

Le Drakkar fera confiance au vétéran gardien de but Antoine Samuel pour affronter les Chats sauvages. Son adjoint Julien Blanchette devrait aussi voir de l’action au cours de cette escale dans l’est.

En vitesse

Le rappel de Julien Létourneau permettra de compenser l’absence du capitaine Antoine Girard, qui sera sur la touche pour quelques semaines en raison d’une fracture à un doigt…De leur côté, les recrues Christopher Merisier-Ortiz et Nathan Légaré sont en action au Défi mondial des moins de 17 ans…

Partager cet article