Francis Leclerc ne peut pas tout faire

Par Sandro Célant 12:00 AM - 18 janvier 2018
Temps de lecture :

Confronté à son ancienne équipe, le gardien de but Francis Leclerc a excellé face à l’Armada, mais ses coéquipiers ont manqué d’énergie dans ce deuxième match en deux soirs. Photo Denis Thibault

Baie-Comeau – Malgré une superbe prestation de son gardien de but Francis Leclerc, le Drakkar n’a pu éviter de subir un deuxième revers d’affilée, mercredi soir, quand il s’est incliné 4-1 devant l’Armada de Blainville-Boisbriand.

Confronté à son ancienne équipe, le cerbère de 19 ans (bombardé de 39 lancers) a de nouveau été brillant malgré le revers avec une troisième performance de grande qualité dans son nouvel uniforme.

Fumant dès le début de la rencontre, le numéro 35 a permis à son club de rester dans le coup et même d’inscrire le tout premier but du match, en avantage numérique, grâce au 8e filet de la saison d’Edouard St-Laurent.

Frustrés plus souvent qu’à leur tour, les locaux sont finalement parvenus à tromper la vigilance de leur ex-gardien grâce à des pièces de jeu parfaites, qui n’ont donné aucune chance au cerbère du Drakkar.

Le capitaine de l’Armada Alexandre Alain a connu une soirée parfaite en attaque avec un tour du chapeau en plus de se faire complice sur le dernier but (Drake Batherson) des vainqueurs inscrit dans un filet désert.

Manque d’énergie

Impliqués dans un deuxième match sur la route en moins de 24 heures, les visiteurs ont nettement manqué d’énergie dans le dernier droit de la rencontre. Le Drakkar, grâce à Francis Leclerc, a tenu le coup pendant 40 minutes, mais a payé très cher pour ses nombreux revirements au troisième engagement.

Privé de son meilleur marqueur Jordan Martel (suspendu pour une partie), le Drakkar tentera de se ressaisir, vendredi soir, lorsqu’il recevra la visite des Islanders de Charlottetown sur la glace A du centre Henry-Leonard.

Partager cet article