Baie-Comeau réglemente l’usage de conteneurs maritimes

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 03 février 2018
Temps de lecture :
Baie-Comeau modifie son règelement de zonage afin d’encadrer l’usage de conteneurs maritimes (photo) à proximité des commerces et entreprises. Photo archives Le Manic

Baie-Comeau modifie son règelement de zonage afin d’encadrer l’usage de conteneurs maritimes (photo) à proximité des commerces et entreprises. Photo archives Le Manic

Baie-Comeau – Après plus d’un an et demi de discussions en ce sens, la Ville de Baie-Comeau vient d’adopter une modification de son règlement de zonage afin d’encadrer l’usage des conteneurs servant à l’entreposage de marchandises et de matériaux.

Ces conteneurs, faut-il le rappeler, étaient prohibés jusqu’à présent, mais tolérés tout de même. Cependant, en raison de leur prolifération et de leur caractère inesthétique dans un paysage urbain, la municipalité a décidé d’agir.

Dorénavant, les propriétaires de ces équipements devront formuler une demande d’autorisation au conseil consultatif d’urbanisme, par le biais du service d’urbanisme de la Ville, afin de se conformer à la nouvelle réglementation. « Ça va être analysé au mérite. Il va y avoir des critères d’utilisés pour déterminer si c’est acceptable ou pas ce qu’ils nous proposent et ça va être soumis au conseil (municipal) pour décision finale », explique le directeur général, François Corriveau, en parlant de cas par cas.

Le maire Yves Montigny tient à préciser qu’un conteneur, ce n’est pas un « derrière de van désaffecté et qu’un vieux derrière de van tout croche qui est dans la cour et qui sert de conteneur maritime ». Il ajoute que tous les commerçants qui sont concernés devront les faire disparaitre.

« Un conteneur, ça n’a pas de roue et ça se charge sur un porte-conteneurs », explique M. Montigny. Si les conteneurs font partie de la réalité du secteur industriel, tel n’est pas nécessairement le cas dans le secteur commercial, précise-t-il.

Dans certains cas, au lieu de déménager ou d’agrandir leurs locaux, certains commerçants se tournent vers les conteneurs pour entreposer des marchandises.

Rappelons que la Chambre de commerce de Manicouagan a collaboré avec la Ville de Baie-Comeau dans le dossier de l’encadrement des conteneurs maritimes. En juillet 2016, elle avait initié une consultation auprès de ses membres à ce sujet et le taux de réponse avait été particulièrement élevé.

Partager cet article