Phase 2 du projet d’Hydro-Québec – Le démantèlement de pylônes s’amorce à Baie-Comeau

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 23 mars 2018
Temps de lecture :
Les pylônes situés entre le secteur est et le secteur ouest de la ville de Baie-Comeau seront les premiers à être démantelés. L’ensemble des 52 pylônes de la municipalité disparaitront d’ici le mois de juillet. Photo archives Le Manic

Les pylônes situés entre le secteur est et le secteur ouest de la ville de Baie-Comeau seront les premiers à être démantelés. L’ensemble des 52 pylônes de la municipalité disparaitront d’ici le mois de juillet. Photo archives Le Manic

Baie-Comeau – Hydro-Québec a entrepris, la semaine dernière, la deuxième phase des travaux de démantèlement d’une ligne de transport qui traverse la ville de Baie-Comeau.

D’ici la fin de l’été 2018, les 52 pylônes toujours en place et les quelques fils électriques restants sur cette ligne, nommée ligne 803-804, disparaitront définitivement du paysage. L’entrepreneur général R & G St-Laurent a obtenu un contrat de près de 1,4 M$ pour permettre à la société d’État de boucler la boucle de son projet de démantèlement.

On se souviendra que la première phase, réalisée par la firme Électro Saguenay, a été entreprise à la fin d’octobre 2017. Les travaux ont permis de retirer les fils sur la plupart des pylônes de la ligne construite en 1936 pour relier la centrale hydroélectrique McCormick, à la sortie ouest de Baie-Comeau, jusqu’à la papetière de Baie-Comeau, du côté est. Cette ligne était arrivée en fin de vie utile.

Dans les faits, une fois le projet terminé, les 14 kilomètres de ligne à 69 kilovolts qui traversaient la municipalité seront chose du passé.

À venir

Les équipes du maitre d’œuvre du chantier sont mobilisées depuis le 12 mars. Dans un premier temps, les travailleurs s’activent au retrait des fils et des pylônes sis entre les deux secteurs. Étant donné la présence de milieux humides, ces opérations doivent se faire en hiver.

Par la suite, les travaux se poursuivront d’ouest en est. Hydro-Québec prévoit que tous les pylônes seront retirés d’ici le mois de juillet. Pour conclure, il restera les opérations de remise en état qui s’échelonneront jusqu’à la fin de l’été.

Comme ce fut le cas au cours de la première phase du projet, des entraves partielles à la circulation sont prévues. Évidemment, tout est fait pour limiter le plus possible les impacts sur la population.

Partager cet article