Les deux centres-villes auront leur borne de recharge électrique

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet

Baie-Comeau – Le conseil municipal de la Ville de Baie-Comeau a fait son nid, la semaine dernière, dans le dossier des bornes de recharge pour véhicules électriques. Deux bornes publiques seront bientôt installées sur son territoire, l’une dans le centre-ville Place La Salle et l’autre dans le centre-ville du Plateau.

Le maire Yves Montigny explique que le choix de la localisation des bornes est stratégique.

« Pour être capables d’amener les véhicules électriques à se stationner et à se charger dans les centres-villes pour (que les gens) profitent du temps de recharge pour aller magasiner, avoir accès aux commerces, peut-être aller dans certains restaurants, profiter du moment, ou ça peut être qu’une marche dans le centre-ville », souligne-t-il.

La présence de bornes publiques sur le territoire municipal est un dossier qui tient à cœur au maire depuis son élection comme conseiller en mai 2016. Il avait alors proposé la modification d’une résolution pour l’acquisition de bornes à 240 volts (de quatre à six heures pour une recherche complète) afin de privilégier celles à 400 volts (une trentaine de minutes).

L’acquisition et l’installation des équipements représentent une facture de 140 000 $, mais Hydro-Québec en défraie la moitié. La participation financière des contribuables de Baie-Comeau se limitera à 28 000 $ grâce à un partenariat avec Tourisme Côte-Nord.

L’organisme profitera d’ailleurs du programme du Fonds d’aide au rayonnement des régions (FARR) pour soutenir le déploiement du réseau de bornes de recharge dans une région considérée comme le parent pauvre à ce chapitre au Québec. La Haute-Côte-Nord et le secteur Port-Cartier-Sept-Îles font notamment partie des plans.

M. Montigny est d’avis que dans quelque temps, la Côte-Nord pourra ainsi rattraper d’autres régions du Québec au chapitre du déploiement de bornes. « Il ne faut pas oublier qu’on est une région électrique et qu’on fournit 40 % de l’énergie au Québec », conclut-il.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des