L’élite du golf professionnel s’amène à Sept-Îles

Par Sylvain Turcotte 12:00 AM - 27 juillet 2018
Temps de lecture :
Le pro du Club Ste-Marguerite Jean-Pierre Morin et son président Michel Lachance entourent Manon Langlois et Sandra Isacco de RBC, Mylène Babin-Duclos du Quality Inn Sept-Îles, Jean Trudeau, président du Circuit Canada Pro Tour, Guylaine Lejeune, mairesse suppléante de la Ville de Sept-Îles, et Dominique Denicourt d’Aluminerie Alouette. Photo Le Nord-Côtier

Le pro du Club Ste-Marguerite Jean-Pierre Morin et son président Michel Lachance entourent Manon Langlois et Sandra Isacco de RBC, Mylène Babin-Duclos du Quality Inn Sept-Îles, Jean Trudeau, président du Circuit Canada Pro Tour, Guylaine Lejeune, mairesse suppléante de la Ville de Sept-Îles, et Dominique Denicourt d’Aluminerie Alouette. Photo Le Nord-Côtier

Sept-Îles – Le nec plus ultra des golfeurs professionnels du Canada débarquera au Club Ste-Marguerite, à la fin août (29 au 31), pour prendre part à l’Invitation RBC, compétition du Circuit Canada Pro Tour (CCPT), présentée par Quality Inn Sept-Îles et Aluminerie Alouette.

Ce tournoi de 54 trous, disputé en deux jours les 30 et 31 août, mettra aux prises la crème de la crème des golfeurs professionnels; les meneurs au classement Coors Light du Circuit Canada Pro Tour, circuit qui en est à sa troisième saison.

« Les huit premiers ont dit oui. De dire que c’est réservé à l’élite golfique, c’est oui », a souligné en conférence de presse le 17 juillet, le président du circuit, Jean Trudeau.

Chacun des joueurs présents fera équipe avec un coéquipier. Le pro de club Ste-Marguerite, joueur invité pour l’occasion, a mis les chances de son bord. Jean-Pierre Morin s’est adjugé les services de Marc-Étienne Bussières comme partenaire de jeu. Le professionnel du Club Longchamp (Sherbrooke), ancien champion de la PGA du Canada, trône au premier rang du classement de la PGA du Canada, et rivalisera d’ailleurs cette semaine contre les gros noms de la planète, notamment Dustin Johnson, Sergie Garcia et Brooks Koepka lors de l’Omnium canadien, à Glen Abbey (Ontario).

« J’ai hâte que mes confrères arrivent sur mon terrain, sur mes verts comme je les aime », a indiqué Morin, pas inquiété pas la pression, habitué d’être suivi par quelques 300-400 personnes lorsqu’il prend part à l’étape du circuit dans son patelin beauceron.

« Jean-Pierre ne sera pas une proie facile », a lancé le président du club Ste-Marguerite, Michel Lachance, annonçant que l’organisation sera à la hauteur des attentes.

Formule

Les huit équipes participantes joueront une ronde de 18 trous en formule Vegas le jeudi matin (30 août), un autre, mais en formule Double écossais l’après-midi, pour terminer avec une dernière ronde le vendredi, en formule Deux balles, meilleure balle, avec l’espoir de s’emparer des 7 000$ remis en bourses au duo champion. Il s’agira de la seule compétition nationale par coups en équipe de type invitation à se jouer au pays.

Les amateurs de golf de la région pourront suivre de très près le parcours des joueurs. Ils seront aux premières loges de leurs coups, pouvant marcher derrière eux tout au long des différentes rondes.

Le président du Circuit Canada Pro Tour souhaitait que son circuit s’enracine un peu plus dans les régions et il est tombé en amour avec Sept-Îles il y a un an, et disons que Jean-Pierre Morin a certainement bien vendu sa salade.

« On veut créer un engouement. Il y a aura une belle bataille sur le terrain, et il y a un intérêt de la Ville et de la communauté d’affaires.

J’ai l’intention d’en établir une tradition », a mentionné M. Trudeau, envisageant le retour à Sept-Îles de cet événement national majeur pour les années suivantes.

Partager cet article