Québec solidaire prêt à sortir de Montréal, assure Sandrine Bourque

Photo de Steeve Paradis
Par Steeve Paradis
Québec solidaire prêt à sortir de Montréal, assure Sandrine Bourque
Sandrine Bourque a accepté de porter la candidature de Québec solidaire dans la circonscription de René-Lévesque. Photo Québec solidaire

Baie-Comeau – Durant la présente campagne électorale, Québec solidaire (QS) cherche à se défaire de son image de formation politique qui se préoccupe principalement de Montréal. Voilà l’une des motivations de la candidate du parti dans René-Lévesque, Sandrine Bourque. Incidemment, la jeune femme de 27 ans native de la métropole travaille pour le parti…à Montréal!

« Je m’implique avec Québec solidaire depuis quelques années et je sentais que cette année, ce serait une élection pivot pour nous. Je me suis donc lancée dans le bain en travaillant dans la campagne électorale du parti à Montréal », a déclaré Mme Bourque en entrevue téléphonique avec Le Manic.

L’occasion de se mettre encore plus dans le bain est survenue il y a quelques jours lorsque la direction de QS lui a proposé de se présenter dans René-Lévesque, qu’elle dit avoir déjà visité. « Je connais un peu les enjeux locaux, j’ai discuté avec certains leaders régionaux pour connaître leurs préoccupations », assure-t-elle.

En raison de ses fonctions dans la métropole, Sandrine Bourque avoue qu’elle ne pourra venir régulièrement dans la circonscription pour se faire connaître. Elle affirme toutefois qu’elle tentera de participer à au moins un débat et juge « important de pouvoir venir rencontrer les gens », même si plusieurs pourront penser qu’elle est « parachutée » dans la circonscription, comme le veut l’expression consacrée.

« Je ne vais évidemment pas essayer de faire croire que je viens de la région et que je connais tout, mais j’estime important de pouvoir donner aux électeurs de la circonscription qui sont intéressés par notre vision, nos idées, la chance de voter pour nous », lance-t-elle en assurant que plusieurs personnes de la région étaient intéressées à porter les couleurs solidaires dans René-Lévesque, mais le timing n’y était pas pour une raison ou une autre.

Plus de militants

« Un des messages qu’on essaie de passer dans cette élection, c’est que Québec solidaire propose des mesures bonnes pour toutes les régions du Québec, pas seulement pour Montréal. On a plus de militants sur le terrain et ça commence à se faire sentir. On a d’ailleurs eu un très gros rassemblement récemment en Abitibi », a mentionné Sandrine Bourque, diplômée en science politique et en sociologie et actuellement rédactrice pigiste.

« À l’extérieur de Montréal, il y a de plus en plus de gens qui pensent qu’on a de bonnes idées et que nos propositions sont structurantes pour l’ensemble du Québec. Oui, on a beaucoup de travail à faire dans certaines régions, mais le message commence à porter, on le sent », conclut celle qui s’engage à s’installer dans la région si jamais elle est élue le 1er octobre.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des