Il compte sur les Nord-Côtiers pour être des ambassadeurs – Le Parc Nature se tourne vers le tourisme hivernal

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 28 septembre 2018
Temps de lecture :
Les nichoirs géants du Parc Nature (photo) sont désormais prêts à recevoir des gens en hiver. Les Nord-Côtiers sont particulièrement visés. Photo archives Le Manic

Les nichoirs géants du Parc Nature (photo) sont désormais prêts à recevoir des gens en hiver. Les Nord-Côtiers sont particulièrement visés. Photo archives Le Manic

Baie-Comeau – Le Parc Nature de Pointe-aux-Outardes veut développer le tourisme hivernal et compte sur les gens de la Côte-Nord pour devenir des ambassadeurs.

Maintenant que ses cinq nichoirs d’oiseaux géants sont isolés et équipés de foyers au gaz pour faire face à la saison froide, l’organisme se lance dans une opération charme auprès des Nord-Côtiers.

« On veut offrir la possibilité aux gens d’utiliser les nichoirs en hiver », explique le directeur général du parc, Denis Cardinal, qui avoue que d’aller chercher de la clientèle touristique en hiver, ce n’est pas simple.

Des travaux sont en cours pour positionner le parc comme acteur touristique hivernal, notamment la construction d’un bâtiment sanitaire accessible quatre saisons. Les sentiers pédestres seront aussi transformés en sentiers de raquettes une fois venue la neige.

« Le parc veut développer l’hiver tranquillement pas vite », poursuit M. Cardinal. « C’est comme un début. L’an passé, on a fait des essais. On l’a offert à plusieurs personnes, à plusieurs groupes et ç’a été positif », poursuit-il.

Le Parc Nature veut faire découvrir ses richesses et recueillir les commentaires des visiteurs du coin pour ensuite bonifier son offre hivernale. Il souhaite aussi « offrir des vacances aux gens d’ici sans avoir à passer le week-end sur la route et ultimement de créer des ambassadeurs touristiques ».

Comme incitatif auprès de la clientèle cible, depuis la mi-septembre, l’hébergement en nichoir est proposé sans avoir à débourser le tarif d’accès au Parc Nature. Les économies varient de 9,50 $ pour un adulte à 25 $ pour une famille. De plus, un rabais de 20 $ est offert sur la deuxième nuitée.

Achalandage à la hausse
La saison 2018 pourrait passer à l’histoire au chapitre de l’affluence des visiteurs. Les statistiques officielles seront dévoilées en octobre, mais déjà, M. Cardinal s’attend à un bilan très positif. Le site est d’ailleurs grandement couru depuis le début de la saison des croisières.

« Ç’a été une belle saison », lance le directeur général, tout en rappelant que le Parc Nature demeure ouvert sept jours sur sept jusqu’au 15 octobre. Par la suite, les nichoirs seront accessibles sur demande et uniquement pour la clientèle nord-côtière.

Partager cet article