Des employés du CISSS dénoncent la rupture des négociations

Photo de Mathieu Morasse
Par Mathieu Morasse
Des employés du CISSS dénoncent la rupture des négociations
Des membres de l'APTS Côte-Nord manifestent devant l'hôpital de Sept-Îles. Photo Le Nord-Côtier

Sept-Îles – Des employés du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord ont manifesté mardi devant l’hôpital de Sept-Îles pour dénoncer le retrait de l’employeur de la table des négociations. 

Les 900 membres de l’Alliance du personnel professionnel et technique du réseau de la santé et des services sociaux (APTS) de la Côte-Nord sont en négociation depuis une dizaine de mois avec le CISSS de la Côte-Nord concernant les dispositions locales.

Les parties doivent harmoniser les conditions de travail des neuf établissements fusionnés au sein du CISSS de la Côte-Nord tout en tenant compte des particularités locales.

Selon Danielle Duguay, représentante nationale de l’APTS Côte-Nord, le CISSS a annulé sans raison la séance de négociation prévue cette semaine. Cette rupture des négociations oblige les parties à s’en remettre à la médiation arbitrale.

Parmi les professionnels et techniciens, on compte par exemple les travailleurs sociaux, les éducateurs, les physiothérapeutes, les ergothérapeutes, les techniciens de laboratoires, le personnel en radiologie, etc.

Les parties ont tenu 28 rencontres qui leur ont permis de s’entendre sur 16 des 26 enjeux.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des