Le Drakkar renverse la vapeur à Rimouski

Par Sandro Célant 12:00 AM - 15 Décembre 2018
Temps de lecture :

Le défenseur Christopher Merisier-Ortiz a couronné la belle remontée du Drakkar avec le but gagnant en troisième période. Photo Denis Thibault

Baie-Comeau – Le Drakkar a fait preuve de caractère, vendredi soir, quand il est revenu de l’arrière pour prendre la mesure de l’Océanic de Rimouski par la marque de 4-3 devant 3 549 amateurs présents au Colisée Financière Sun Life.

Impliqués dans le premier match de ce programme double, les membres de l’équipage n’ont pas baissé les bras malgré des reculs de 0-2 et 2-3 au cours de cet affrontement chaudement disputé.

Après avoir vu les locaux ouvrir la marque (Dmitry Zavgorodniy) après seulement 64 secondes d’écoulées au match, les visiteurs ont bénéficié de quatre jeux de puissance au premier engagement sans être en mesure de toucher la cible.

Très alerte, le gardien de but des Rimouskois, Colton Ellis, a été superbe en multipliant les arrêts importants. Son brio a même permis à son club de prendre les devants 2-0 quand Carson MacKinnon a déjoué Kyle Jessiman alors que son équipe évoluait à court d’un homme.

Deuxième période

Les hommes de Martin Bernard ont refusé d’abdiquer et sont revenus en force, au deuxième tiers par l’entremise des vétéran Jordan Martel et Christopher Benoit, qui a égalé la marque alors qu’il ne restait que deux secondes à faire à la période médiane.

Victime d’une infraction en début de troisième période, les vikings du navire ont vu l’ennemi revenir à la charge avec le but de l’attaquant Olivier Garneau inscrit lors d’un jeu de puissance.

Les locaux ont ensuite joué avec le feu et ont fait preuve de beaucoup d’indiscipline, qui a permis au Drakkar de sonner la charge pour de bon.

Bénéficiant d’un double avantage numérique, Nathan Légaré en a profité pour enfiler son 20e de la campagne pour ainsi porter la marque à trois partout.

Quelques instants plus tard, le défenseur Christopher Merisier-Ortiz a couronné la remontée des siens avec son quatrième filet de la campagne, réussi lors de la même supériorité numérique, qui s’est avéré le but gagnant.

En vitesse

Cette 23e victoire de la saison du Drakkar, qui a dominé 39-28 au chapitre des tirs au but, lui permet, du même coup, d’accroître à six points son avance sur ses grands rivaux de la division Est…Les deux équipes se retrouvent, samedi après-midi, pour le dernier duel avant la pause de Noël…Le Drakkar devra composer sans son meilleur marqueur, Ivan Chekhovich, qui prend la direction de l’ouest canadien afin de rejoindre son équipe nationale junior.

Partager cet article