MAVIE s’associe à des commerçants de la Manicouagan

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
MAVIE s’associe à des commerçants de la Manicouagan
Les participants et dirigeants du mouvement MAVIE reviennent à la charge et s’associent de nouveau à des commerçants de la Manicouagan dans le cadre de promotions offertes durant la Semaine québécoise des personnes handicapées à l’affiche du 1er au 7 juin. (Photo : Le Manic)

Baie-Comeau – MAVIE, le mouvement de l’accomplissement, la valorisation, l’intégration sociale et l’émancipation des personnes handicapées, invite la population à participer à ses activités dans le cadre de la Semaine québécoise des personnes handicapées.

À l’affiche du 1er au 7 juin, l’événement provincial est de retour pour une 23e édition et propose de nouveau une foule de promotions sur la Côte-Nord et dans les quatre coins du Québec.

De son côté, le MAVIE célèbre son cinquième anniversaire d’existence et poursuit sa mission auprès des jeunes adultes de 21 ans et plus ayant une déficience intellectuelle, une déficience physique et/ou un trouble du spectre de l’autisme.

Très engagés, les responsables et leurs protégés ont convié la presse, vendredi matin, pour dévoiler leurs intentions et leurs actions afin de sensibiliser la population de la Manicouagan à leurs activités.

Programmation

Pour une deuxième année d’affilée, le mouvement s’associe à plusieurs commerçants locaux afin d’offrir une programmation étalée sur une semaine complète dans le but de récolter des fonds pour la bonne marche des opérations.

La microbrasserie St-Pancrace, le restaurant l’Uzumaki, la brochetterie chez Grégo, le Manoir du Café, le Rivièra, Sports Experts, Tz Baie-Comeau et la Régie de gestion des matières résiduelles de Manicouagan ont accepté d’embarquer dans le projet.

En plus d’avoir ces collaborations avec ces partenaires, les jeunes adultes prendront également part à des activités offertes pour la population, qui sont directement reliées à la sensibilisation et au contact avec les participants.

En 2018, les diverses promotions avaient permis de recueillir près de 4 500 $. « Nous avons conservé la formule de l’année dernière en optimisant la participation de nos jeunes avec l’atelier lecture, les biscuits de chiens, les portraits des jeunes et la fabrication de chandails », a précisé Annie Boisseau, coordonnatrice du MAVIE.

La responsable et ses acolytes prendront la direction de Québec le vendredi 31 mai. En effet, le mouvement local a été reconnu comme finaliste au Prix de l’excellence du réseau de la santé et des services sociaux volet impact sur la communauté.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des