Un beau projet culturel pour les élèves de Leventoux

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
Un beau projet culturel pour les élèves de Leventoux
Les 18 élèves de l’école primaire Leventoux de la classe de Julie Harel ont de quoi être fiers après avoir réalisé un beau projet culturel avec le dévoilement d’un triptyque original représentant leur école. Cette œuvre collective a été réalisée grâce à la bonne collaboration de l’artiste peintre Linda Isabelle. (Photo : courtoisie)

Baie-Comeau – Les 18 élèves de sixième année de la classe de Julie Harel à l’école Leventoux viennent de rendre public le résultat d’un beau projet culturel en dévoilant un triptyque original représentant leur école.

Cette conception collective a été réalisée sous la supervision et les conseils de l’artiste peintre professionnelle Linda Isabelle, qui a fort apprécié les dernières semaines passées en compagnie de ses jeunes apprentis.

Les étudiants impliqués n’ont pas ménagé les efforts dans le cadre de cette commande unique de grande envergure amorcée, il y a quelques mois grâce, notamment, au programme Culture à l’école.

La peintre forestvilloise a rencontré les enfants une première fois pour leur présenter son travail et son style. Ces derniers ont ensuite identifié trois thèmes qui représenteraient bien leur école soit l’option musique, l’éducation physique/cour d’école et la classe.

Dix-huit tableaux

À partir de croquis tracés par l’artiste, les élèves ont peint une toile chacun pour un total de 18 tableaux, six par thème, qui ont ensuite été vernis et assemblés pour former une grande œuvre exposée dans l’école pour les années à venir.

En plus de visiter les jeunes à trois occasions, Mme Isabelle leur a enseigné des techniques artistiques en plus de les guider sur les choix de couleurs et de tableaux. « J’avais déjà travaillé avec des élèves, mais de façon plus individuelle. Il s’agit d’un premier projet collectif et j’ai adoré l’expérience. Je suis vraiment très fière des enfants », a reconnu avec emballement l’artiste bien connue.

De leur côté, les 18 peintres en herbe ont vraiment mis la main à la pâte dans cette aventure. En plus des rencontres régulières, plusieurs jeunes sont restés à l’école après l’école pour terminer le travail et faire quelques retouches en compagnie de leur enseignante et des adultes impliqués.

Autant d’ampleur

« Nous avions déjà reçu Linda Isabelle dans le passé et fait des ateliers avec elle, mais c’est la première fois que le projet prenait autant d’ampleur et que nous réalisons une œuvre collective », a souligné avec fierté Julie Harel, qui a de plus remercié la conseillère pédagogique Johanne Munger, de la Commission scolaire de l’Estuaire, dans la mise sur pied et la réussite du projet.

Aménagés dans le hall d’entrée de l’institution primaire du secteur Marquette, les trois tableaux derrière lesquels chacun des élèves participants a signé son nom, se retrouvent dans un endroit bien en vue afin de mettre en évidence les principales caractéristiques de l’établissement.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des