Après 62 ans à Baie-Comeau, Guy Richard rentre au bercail

Photo de Steeve Paradis
Par Steeve Paradis
Après 62 ans à Baie-Comeau, Guy Richard rentre au bercail
Malgré ses nombreuses occupations, Guy Richard prenait quand même le temps de profiter de la nature de la Côte-Nord. Photos courtoisie

Baie-Comeau – Après plus de 60 ans à Baie-Comeau, l’appel des racines a été entendu par Guy Richard. L’homme bien connu pour son grand engagement dans plusieurs sphères de la société vient de retourner dans sa région natale du Nouveau-Brunswick, laissant derrière lui de nombreux souvenirs et autant de bons amis.

Natif de Sainte-Anne-de-Kent, un village situé pas trop loin de Shediac, sur la côte est du Nouveau-Brunswick, Guy Richard débarque à Baie-Comeau en 1957, attiré par son sport préféré. « Un ami m’avait référé pour jouer au hockey une saison ici. J’avais enseigné un an à Shediac et j’avais trouvé ça difficile. J’ai sauté sur l’occasion et finalement, ce fut un an qui s’est étiré pas mal », confie l’homme âgé de 82 ans, avec un sourire.

C’est le hockey qui a d’abord fait connaître M. Richard à Baie-Comeau. Ce grand amateur de ce sport, « autant pour le regarder que pour le pratiquer », a joué une bonne quinzaine d’années à un haut niveau dans la région. « Baie-Comeau, c’était la place idéale pour faire du sport, Tout était gratuit, ou à peu près, et il y avait toujours de bons joueurs qui venaient de l’extérieur », a-t-il ajouté.

À son arrivée en 1957, Guy Richard s’est aussi déniché au boulot dans les bureaux de la toute naissante usine de la Canadian British Aluminium (CBA), aujourd’hui propriété d’Alcoa. Les aléas de la vie l’ont cependant rapidement renvoyé dans l’enseignement.

« Rendu à Noël, il manquait de professeurs du côté du secondaire francophone, à l’école Querbes », explique-t-il. « Les commissaires d’école ont approché la CBA pour savoir s’ils me laisseraient enseigner, vu que j’étais diplômé. J’y ai repris goût à l’enseignement et à la fin de l’année, il y avait un manque du côté anglophone catholique. J’y suis allé et j’y suis resté. »

Une carrière de 35 ans

Guy Richard fera ainsi carrière en enseignement, y passant 35 ans de sa vie. Il a enseigné une dizaine d’années avant de passer du côté de la direction. « J’ai fait pas mal le tour de toutes les écoles de la ville », a-t-il lancé. Durant sa carrière, il a notamment travaillé à la fusion des écoles anglophones catholique et protestante, à laquelle a participé la Quebec North Shore Paper, à peu près propriétaire de la municipalité à l’époque. « Ce fut à ma connaissance la première fusion du genre dans la province », a-t-il fait valoir.

Entreprenant maintenant une nouvelle étape de la vie, M. Richard soutient que son départ s’est fait trop vite. « La vente de la maison a été plus rapide que prévue et tout s’est précipité », avoue-t-il avec un pincement au cœur.

S’il pose ce geste, c’est principalement que six des frères et sœurs de M. Richard sont installés à Shediac. « Ça faisait plusieurs fois qu’ils me demandaient pourquoi je ne rentrais pas au bercail. Je me sentais un peu loin ici, la maison (coin Laurier et Mance) était grande et son entretien commençait à me peser. Je voulais quelque chose de plus simple. »

« C’est une autre genre de vie qui m’attend là-bas, plus tranquille, enchaîne-t-il. Je vais voir comment ça va aller, mais je vais sûrement revenir à Baie-Comeau à l’occasion. J’ai de bons amis ici. »

Près de 30 ans en politique municipale

La politique municipale est sûrement l’autre champ d’intérêt, après le hockey et l’éducation, pour lequel le Néo-Brunswickois d’origine est devenu un homme connu à Baie-Comeau. Il a baigné dans ce monde durant 29 ans.

M. Richard a démarré sa vie politique en 1969, dans ce qu’il appelle un accident de parcours. « J’ai été approché par un groupe de professionnels de la Ville, qui voulait quelqu’un d’impliqué dans les loisirs. À cette époque, je jouais au hockey senior », se remémore celui qui a occupé le siège numéro 2 de l’ancienne ville de Baie-Comeau de 1969 à 1982.

« Au début, c’était durant l’ère du maire Henry Leonard. Il y avait des grands projets, comme la construction de l’aréna (qui porte désormais le nom de l’ex-maire) et la démolition du vieux centre BCCA (Baie-Comeau Community Association) au centre-ville. Cette démolition en a fait jaser plusieurs, dont ma femme, qui n’était pas de bonne humeur », se souvient l’ex-conseiller municipal.

« À ce moment-là, Baie-Comeau a roulé pas mal et le sport a pris encore plus d’ampleur. C’était une belle aventure parce qu’on travaillait ensemble dans ce temps-là. Il n’y avait pas d’organisation pour s’opposer ou dénigrer. C’était vraiment plaisant. »

À décoder les paroles de Guy Richard, on peut comprendre que l’autre étape de son engagement politique, celui de l’époque de la fusion entre Baie-Comeau et Hauterive, a été nettement moins facile. Il n’en garde d’ailleurs pas un bon souvenir.

« La fusion, c’est le bout moins intéressant. Ça a été long, difficile, dur sur le système. Ce n’était pas dans ma nature d’embarquer dans de pareilles chicanes et j’ai l’impression que tout ça mis bout à bout, ça démolit un peu son homme », a-t-il conclu.

À la table du conseil de la ville fusionnée, l’homme a complété quatre mandats de quatre ans. Il a été élu en 1982, 1986, 1994 et 1998.

Guy Richard a également été impliqué dans une foule d’organismes. Comme nous n’avons pas la nomenclature complète, signalons qu’il a, entre autres, été président de la Société du port ferroviaire Baie-Comeau-Hauterive (SOPOR). Il a aussi fait partie des membres fondateurs de la corporation Sainte-Amélie…ouverte à la vie.

M. Richard profite d’ailleurs de cette rencontre avec Le Manic pour remercier et saluer tous les gens qu’il a connus et qu’il a appréciés à travers son engagement bénévole, social, sportif, économique, éducationnel et politique. Il aurait bien voulu le faire de vive voix auprès de tout ce monde, mais le cours des choses l’aura bousculé pour ce faire.

Partager cet article

24
Laissez un commentaire

avatar
23 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
24 Comment authors
André LavoieLucille RousseauAndrée GaronMona BouchardCharles et Claire. Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
tremblay loue
Invité
tremblay loue

Guy Richard un bel être humain avec qui j’ai eu la chance de chanter car oui il était aussi un très bon chanteur.

Robert Fouquet
Invité
Robert Fouquet

Bonne chance,Guy!Très heureux de faire partie de ceux que tu as cotoyé.

Yves Bossé
Invité
Yves Bossé

Un vrai gentleman M. Richard, toujourd souriant !
Profité bien de ce retour aux sources.

YolandeDubé
Invité

Un retour aux sources est un geste d’amour et de fidélité aux êtres chers. Nous avons fait ce choix en 2014 et nous sommes très heureux de partager de beaux moments et des souvenirs précieux.
Soyez comblé de tendres plaisirs et que votre implication à Baie-Comeau demeure à jamais inoubliable !

Diane Bouchard
Invité
Diane Bouchard

Je te souhaite tout le bonheur du monde mon ami. T’Avoir comme co-équiper dans l’école de ski pendant plusieurs années, a été pour moi un immense plaisir. Bonne chance dans tes nouveaux projets
❤🥂🎼😎

Leonard Cyr
Invité
Leonard Cyr

Bonne chance un grand merci pour ta participation a Baie comeau…

Jean-charles montigny
Invité
Jean-charles montigny

Salut Guy et bonne chance et bonne santé

Georges Emile Gagne
Invité
Georges Emile Gagne

M. Richard vous avez à votre façon donner beaucoup de vous même à notre ville merci pour toute cette implication et bon retour dans votre patelin de jeunesse

Sandra Morin
Invité
Sandra Morin

Quel gentleman ce monsieur…que de bons souvenirs de lui notamment au conseil municipal 😉

Lucille Leblanc
Invité
Lucille Leblanc

Bonne chance Guy dans le futur et bonne santé

Raphaël Hovington
Invité
Raphaël Hovington

Une perte pour Baie-Comeau, M. Guy Richard était un gentleman en politique! Certes, la période de la fusion ne fut pas facile, mais je suis profondément convaincu qu’il est un des artisans du retour à la vie normale chez nous. Ses prestations musicales sur scène demeurent mémorables. New York ! New York! Comment oublier cette belle prédisposition à la chanson comme le souligne si bien Loue Tremblay. Un heureux retour au bercail »

Richard Turcotte
Invité
Richard Turcotte

Bon retour Guy auprès de tes frères et soeurs ,c’était toujours un plaisir de te voir au centre de ski . Fais attention à toi .

Gilles Arsenault
Invité
Gilles Arsenault

Salut mon chum. Surpris un peu de ton départ mais heureux d’avoir pu te côtoyer. En plus d’être un excellent joueur de hockey, de balle et très bon skieur, surtout un homme profondément sincère. Bien heureux de faire partie de ton cercle d’amis et la meilleure des chance pour le futur.👍

Armand Lyse Leblanc
Invité
Armand Lyse Leblanc

Guy nous te souhaitons un bon retour à tes sources avec ta famille et une excellente santé afin que tu puisses en profiter,

Serge Boulay
Invité
Serge Boulay

Bonne chance Guy je te souhaite du bonheur à profusion dans ta ville natale et je vais sûrement allé te voir .l

Roger Arsenault
Invité
Roger Arsenault

Bravo Guy Richard, beau parcours.
Bon retour auprès de ta famille.

Roger boudreau
Invité
Roger boudreau

C’eatit Un très bon échevin
Je l’ai bien connu

Suzanne Morin
Invité
Suzanne Morin

Mon cher Guy, que cette nouvelle aventure t’apporte un grand bonheur bien mérité!

Bernard Beaudoin
Invité
Bernard Beaudoin

Salut mon Guy. Mon ancien partenaire à la défense et mon mentor. Je te remercie de m’avoir aidé à mes débuts a Baie Comeau. Toujours heureux de te citer dans mes souvenirs. Lorsque je t’ai connu j’avais 22 ans , toujours 15 ans de différence mon Guy, tu connais mon âge. Merci au Nouveau Brunswick d’avoir eu la chance de te connaître. Très heureux de t’avoir connu. Salut mon ……

Charles et Claire.
Invité
Charles et Claire.

Bonne chance Guy, et longue retraite avec les tiens.

Mona Bouchard
Invité
Mona Bouchard

Bon retour dans ton coin de pays……moi je demeure en Beauce avec Michel car Claude a fait deux AVC et il est diminué pas mal….Réjean demeure en Beauce et Christian travaille au Mont-St-Pierre en Gaspesie et il est très heureux…..j’irai voir ce beau coin de pays en juillet….je n’y suis jamais allée…..contente de t’écrire un mot……

Andrée Garon
Invité
Andrée Garon

Tu as fait beaucoup et dans plusieurs domaines Guy et je te remercie pour ton implication remarquable dans Baie-Comeau . Je te souhaite beaucoup de bonheur au Nouveau-Brunswick.

Lucille Rousseau
Invité
Lucille Rousseau

Bon retour au bercail, Guy, et profite bien de tous les précieux moments que te réserve la vie.

André Lavoie
Invité
André Lavoie

Salutations à toi Guy, ce fut un plaisir de te connaître. Bonne chance dans tes futurs projets…Santé comme souhait prioritaire