Une grande dame du soccer débarque à Baie-Comeau

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
Une grande dame du soccer débarque à Baie-Comeau
Les jeunes joueurs et gardiens de but de l’Association de soccer mineur de Baie-Comeau ont eu le privilège de rencontrer une grande ambassadrice du sport, Isabelle Harvey (à droite sur la photo), sur les scènes provinciale, canadienne et internationale. (Photo : Le Manic)

Baie-Comeau – L’Association de soccer mineur de Baie-Comeau a récemment eu droit à de la grande visite avec le passage en ville d’Isabelle Harvey, une figure légendaire du sport à l’échelle québécoise, canadienne et internationale.

Native de Baie-Comeau, la femme de 44 ans est de retour au Québec depuis la mi-février après avoir passé les 23 dernières années aux États-Unis, plus précisément en Californie.

« J’ai adoré mon cheminement en Californie. J’ai joué et dirigé au niveau universitaire et, après 23 ans j’ai décidé de revenir au pays et je suis très contente. Le Québec me manquait, sa culture ainsi que tout comme ma famille », a reconnu cette sympathique pionnière du sport.

Membre de l’équipe nationale et active lors de la Coupe du monde de 1999 (elle a amassé deux mentions d’aide en trois parties), Isabelle occupe actuellement le 13e rang de l’histoire canadienne avec 44 sélections internationales.

Joueuse universitaire sensationnelle à USC, elle a été intronisée au Temple de la renommée de l’école en 2015. Nommée joueuse de l’année de la division Pac-10 en 1998, Harvey détient toujours quelques records de la réputée université, dont le plus grand nombre de buts.

La Nord-Côtière d’origine est la seule joueuse de l’histoire du programme à remporter les honneurs de quatre saisons à USC. Trois fois, elle a été élue joueuse la plus utile et capitaine de l’équipe au cours de ses trois dernières années.

Entraîneuse

Après avoir brillé comme joueuse, Harvey a ensuite fait sa marque comme entraîneure-chef durant 18 campagnes. Elle a habilement dirigé le programme de football féminin de Cal State LA vers des sommets historiques, particulièrement au cours de la saison 2014.

Intronisée au Temple de la renommée du soccer canadien et également honorée d’un prix Femmes d’influence dans la région de l’Estrie, Harvey a de plus été intronisée au Temple de la renommée du soccer du Québec en 2016.

Modeste malgré ses exploits et tous les honneurs reçus, l’experte conserve toujours la même passion.

« J’étais rendue à un point où je voulais ramener quelque chose ici. J’en avais assez fait là-bas et je suis prête à partager mon expérience et donner quelque chose aux jeunes », a-t-elle assuré avec beaucoup d’entrain.

Isabelle Harvey, une très belle prise pour Soccer 22

Baie-Comeau – Le hasard fait parfois bien les choses pour Isabelle Harvey qui, pour sa première mission officielle en sol québécois, est débarquée dans sa ville d’origine afin d’offrir un programme de perfectionnement sur le terrain synthétique de la polyvalente des Baies.

Associée à l’entreprise Soccer 22 de Québec, la spécialiste a passé le récent week-end à superviser le travail d’une trentaine de joueurs et gardiens de but en compagnie de Vincent-Jean Dubé et Rosalie Bouchard-Guérin.

L’Association de soccer mineur de Baie-Comeau fait appel à cette firme spécialisée depuis plusieurs années et ne pouvait demander mieux pour cette édition de 2019 avec la présence d’une grande ambassadrice du sport.

« Quand Vincent-Jean m’a indiqué qu’il avait une formation à offrir à Baie-Comeau, dans la ville où je suis née, je me suis dit quel hasard. C’est quelque chose de bon et c’est spécial », a-t-elle avoué avec un sourire radieux.

L’ancienne membre de l’équipe canadienne a fort apprécié sa courte visite. « Cela devait faire une trentaine d’années que je n’étais pas venue et c’est plaisant de revenir. Vous avez un superbe beau terrain et les jeunes du coin sont très réceptifs. »

Fondateur de l’entreprise Soccer 22 en 2005, Vincent-Jean Dubé se montre évidemment ravi d’avoir pu compter sur la présence et l’expertise de cette figure légendaire du soccer.

« Même si aucune annonce officielle n’a encore été faite, nous sommes très heureux de pouvoir travailler avec Isabelle et profiter de tout son bagage avec l’équipe canadienne ainsi que son vécu aux États-Unis », a reconnu l’homme d’affaires.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des