La Randonnée Vélo-Vallée fracasse tous les records

Par Sandro Célant 9:36 AM - 02 juillet 2019
Temps de lecture :

La quatrième édition de la Randonnée Vélo-Vallée a permis de fracasser tous les records avec la récolte de 58 000 $ et la présence de 92 cyclistes dans les rangs. Photo courtoisie

Baie-Comeau – La quatrième édition de la Randonnée Vélo-Vallée a permis d’établir un nouveau record, le 30 juin, avec une récolte officielle de 58 000 $.

Ce montant historique représente 13 000 $ de plus que l’objectif fixé à 45 000 $, soit une hausse significative de 35 % par rapport à l’an dernier alors que l’activité-bénéfice avait rapporté 43 000 $.

En plus de réaliser de nouvelles marques sur le plan financier, les organisateurs ont, du même coup, marqué les annales au niveau de la participation avec la présence de 92 cyclistes dans les rangs.

Répartis en cinq pelotons, les athlètes se sont élancés de Forestville (trois groupes), Portneuf-sur-Mer et Longue-Rive en direction de Baie-Comeau. Comme le veut la tradition, un dîner a été servi, en milieu de distance, au centre communautaire de Pessamit.

Héros du jour

Bénéficiant d’un soleil radieux dans la dernière portion du parcours, les participants ont effectué une entrée triomphale à La Vallée des Roseaux, en fin d’après-midi, devant parents et amis présents pour acclamer les héros du jour.

L’argent amassé sera partagé à raison de 60 % pour le maintien de soins de qualité pour la maison régionale de soins palliatifs et 40 % pour la corporation Véloroute des Baleines qui travaille, depuis 2009, au développement et à la promotion d’un réseau cyclable sécuritaire et attrayant dans la région.

Après les discours d’usage, le dévoilement officiel et les nombreux tirages, un souper populaire réunissant 150 personnes a été offert sous la grande tente.

D’autre part, la toile d’Isabelle Desrochers ayant servi pour le maillot, qui faisait l’objet d’un encan silencieux, a été acquise par la famille de Yoland Maltais de Pointe-aux-Outardes, un citoyen récemment décédé à La Vallée des Roseaux, qui tenait beaucoup à l’obtenir pour être conservée dans sa famille.

 

Partager cet article