Le Drakkar triche et perd

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
Le Drakkar triche et perd
Auteur d'un doublé, l'attaquant Julien Létourneau (12) a été le meilleur des siens dans cette défaite amère de 5-4 devant l'Armada de Blainville-Boisbriand. Photo Mario Dechamplain

Le Drakkar a récolté un point au classement, mais a raté son retour à la maison, samedi soir quand il a perdu 5-4, en surtemps, devant l’Armada de Blainville-Boisbrand et 1 540 spectateurs réunis au centre Henry-Leonard.

Après une belle victoire à Québec, mercredi, les membres de l’équipage ont offert une performance en dents de scie, qui a finalement permis à l’équipe adverse de se sauver avec la victoire.

Avec une égalité de 4-4 après 60 minutes de jeu, les locaux ont bénéficié d’une occasion en or avec un avantage numérique en prolongation, sans toutefois être en mesure de capitaliser.

Ce qui devait arriver arriva. Le vétéran défenseur Xavier Bouchard, qui a connu une autre soirée très difficile, a commis un revirement fatal, qui a permis à Antoine Demers d’inscrire le but gagnant avec 65 secondes à jouer à la quatrième période.

La triche

« Nous avons récolté un point que nous ne méritons même pas. Les joueurs ont triché pendant trois périodes avec le résultat que l’on connaît. C’est ce qui arrive quand des joueurs jouent pour eux-mêmes et non pas pour l’équipe », a pesté l’entraîneur adjoint Jean-François Grégoire.

Appelé à remplacer Jon Goyens, parti au chevet de son père malade, Grégoire était tout simplement furieux. « On a un jeu de puissance en prolongation. On prend un temps d’arrêt pour établir une stratégie et le jeu voulu ne se fait même pas. Pire, nous avons donné deux surnombres durant la séquence. »

Le dirigeant n’aura pas de misère à tourner la page. « On fait confiance à des joueurs, mais la réponse n’est pas toujours là. Ce ne sont pas nos jeunes qui sont le problème. Eux, ils travaillent dans leurs limites et respectent le plan », a ajouté Grégoire moins élogieux à l’endroit de certains vétérans.

Marqueurs

Auteur d’un doublé, le centre Julien Létourneau a été le meilleur des siens et a formé un trio efficace en compagnie de Brandon Frattaroli et Valentin Demchenko. Le numéro 12 a d’ailleurs marqué un but in extremis alors qu’il restait un dixième de seconde à jouer en deuxième période.

Les vétérans de 20 ans Thomas Éthier et Charles-Antoine Giguère ont enfilé les autres filets dans la défaite amère. Samuel Desgroseilliers, Yaroslav Likhachev, Luke Henman et Simon Pinard ont riposté pour l’Armada.

Enfilant des chandails roses pour souligner la bataille contre le cancer du sein, les vikings du navire seront de retour devant leurs partisans, dimanche, pour recevoir la visite des Voltigeurs de Drummondville.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des