Hiver-printemps 2020: le Centre des arts mise sur 39 spectacles

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
Hiver-printemps 2020: le Centre des arts mise sur 39 spectacles
La directrice générale et artistique du Centre des arts de Baie-Comeau, Marielle-Dominique Jobin, 2e à partir de la gauche, pose en compagnie de Josée Girard, présidente de la corporation de gestion de la salle de spectacle, et Anne-Marie Villeneuve, agente de communication et de développement.

Le Centre des arts de Baie-Comeau mise sur la diversité dans sa programmation hiver-printemps 2020, dévoilée en début de semaine dernière.

Pas moins de 39 spectacles seront offerts entre janvier et juin. Dans le lot, certains s’inscrivent dans des disciplines peu représentées habituellement, à la grande joie de la directrice générale et artistique de la salle de spectacle, Marielle-Dominique Jobin. Elle fait notamment référence au spectacle de magie d’Alain Choquette.

Cette dernière se réjouit également du retour du ballet classique contemporain avec la production de la troupe Ballet Ouest et son spectacle Ella – L’histoire de Cendrillon. Les élèves de l’Académie de danse de Baie-Comeau répètent déjà en vue de la contribution qu’ils apporteront.

La prochaine saison s’ouvrira dès le 14 janvier, ce qui est exceptionnellement tôt, avec la pièce de théâtre Des souris et des hommes, qui mettra en présence Benoit McGinnis et Guillaume Cyr. « Benoit McGinnis, c’est un des meilleurs comédiens au Québec, selon moi », avoue Mme Jobin.

Toujours dans le domaine du théâtre, elle souligne que le Centre des arts accueillera les pièces La détresse et l’enchantement de Gabrielle Roy et Garçon ainsi que la production NEUF (TITRE PROVISOIRE). De cette dernière, la directrice insiste sur son incroyable distribution et sur le fait qu’il s’agit « d’un super spectacle qui nous fait réfléchir vraiment sur la vie et la mort ».

Autres mentions

Le passage du rappeur FouKi, considéré comme une véritable sensation musicale, de la très grosse production Francostalgie, la grande revue musicale, et de Vincent Roberge, alias Les Louanges, devraient aussi plaire aux gens, poursuit Mme Jobin.

Toujours dans le volet chanson, il y a le groupe 2Frères, Les Hay Babies, les sœurs Boulay et le groupe baie-comois Blaze Project qui s’amèneront, sans oublier la coqueluche des amateurs de country, Irvin Blais, qui en sera à sa deuxième présence sur la scène du Centre des arts. « La dernière fois qu’il est venu, il a fait un tabac. On a un public pour ça », admet la directrice, en notant également le succès obtenu par Matt Lang lors de son récent passage.

Du côté de l’humour, plusieurs grands noms sont attendus, ne serait-ce que Guy Nantel et Mike Ward.

Parmi l’éventail d’autres artistes qui fouleront les planches à Baie-Comeau à l’hiver et au printemps 2020, pensons notamment à Fred Pellerin, Natasha Kanapé Fontaine, Marie-Josée Lord.

« Je pense qu’il y en a encore une fois pour tous les goûts et tous les publics », souligne Marielle-Dominique Jobin.

Forfaits et tarifs spéciaux

Le Centre des arts apportera des modifications à ses forfaits et ses tarifs spéciaux à compter de l’an prochain. Entre autres choses, le rabais de 25 % sera désormais applicable à l’achat de six spectacles, plutôt que cinq.

Des changements concernent aussi le tarif étudiant, qui permettra encore un rabais de 50 % pour les spectacles de danse, musique, cirque et théâtre, mais le limitera à 25 % pour ceux d’humour, de chanson et de variété. Les aînés de 60 ans et plus bénéficieront désormais d’un rabais de 10 % à l’achat d’un spectacle et non plus de 20 %.

Mme Jobin explique qu’il est souvent difficile de faire accepter le rabais étudiant de 50 % pour certaines productions. Certaines le refusent tout simplement et pendant ce temps-là, la salle de spectacle fait moins d’argent.

Tout en indiquant que les tarifs spéciaux pour les étudiants et les aînés sont extrêmement rares au Québec, la directrice précise qu’elle aurait pu conserver la formule actuelle, mais il lui aurait fallu augmenter le prix des billets de huit à dix dollars.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des