Pont sur le Saguenay : Ouellet ne peut arracher une réponse claire du gouvernement

Photo de Steeve Paradis
Par Steeve Paradis
Pont sur le Saguenay : Ouellet ne peut arracher une réponse claire du gouvernement
Martin Ouellet n’a pu obtenir de réponse ferme du ministre François Bonnardel au sujet du bureau de projet sur le pont sur le Saguenay, en chambre mardi

Malgré son insistance mardi après-midi en chambre, le député de René-Lévesque, Martin Ouellet, n’a pu obtenir de réponse claire de la part du gouvernement à propos du bureau de projet sur le pont sur le Saguenay.

Rappelant qu’élus et membres de la société civile avaient exprimé lundi « leur frustration et leur désarroi devant une promesse brisée de la CAQ », M. Ouellet a demandé au ministre des Transports, François Bonnardel, si le désenclavement était une priorité pour lui.

Affirmant que le désenclavement et le prolongement de la route 138 étaient « deux dossiers importants », M. Bonnardel a réitéré ce qu’il a dit lors des dernières semaines à l’effet que sa priorité était le prolongement de la 138 en Basse-Côte-Nord. « On va prendre une décision dans les prochaines semaines sur le pont sur le Saguenay », a-t-il ajouté, sans en dire plus.

Le ministre des Transports n’a pas plus bronché quand le leader parlementaire du Parti québécois a déclaré que la Côte-Nord était unanime pour dire que les deux dossiers, le pont et le prolongement de la route, étaient aussi prioritaires l’un que l’autre.

« Pourquoi ne pas donner des certitudes aux gens de la Côte-Nord de dire que le bureau de projet, on y croit, on va de l’avant et qu’après, on fera un débat de chiffres? », d’enchaîner M. Ouellet.

Même réponse de la part de M. Bonnardel. « On prendra une décision dans les prochaines semaines », a conclu ce dernier, refusant d’aller plus loin.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des