Les chambres de commerce réclament la visite de Bonnardel

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
Les chambres de commerce réclament la visite de Bonnardel
Président de la Chambre de commerce de Manicouagan, Antonio Hortas s’est adressé aux élus de Baie-Comeau, le 16 décembre, pour indiquer que dans les circonstances, le ministre François Bonnardel aurait dû « avoir la décence de venir à Baie-Comeau ».

Au tour des quatre chambres de commerce de la Côte-Nord de réclamer haut et fort la visite du ministre François Bonnardel afin qu’il puisse rencontrer les usagers de la traverse Matane-Baie-Comeau-Godbout, privés d’un lien fiable depuis maintenant un an.

Dans un communiqué émis jeudi matin, la Chambre de commerce de Manicouagan, la Chambre de commerce de Forestville, la Chambre de commerce de Port-Cartier et la Chambre de commerce de Sept-Îles affirment unir leur voix aux élus nord-côtiers qui ont invité le ministre des Transports à venir les rencontrer et prendre le pouls de leurs communautés. Elles considèrent son passage essentiel pour comprendre la réalité de la dernière année de la population de la Côte-Nord.

Les regroupements de gens d’affaires demandent aussi la mise sur pied d’un plan global pour l’accès au territoire afin de désenclaver la région, qui doit intégrer un service de traversier efficace et fiable entre Matane et la Côte-Nord.

Enfin, ils réclament un « plan clair et significatif de mesures compensatoires pour tous les utilisateurs ».

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des