Le Drakkar encaisse un troisième revers d’affilée

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
Le Drakkar encaisse un troisième revers d’affilée
Le Drakkar a été dans le coup pendant 30 minutes, mais cela n’a vraiment pas été suffisant pour éviter un sixième revers de suite face aux Saguenéens qui l’ont emporté par la marque de 6-3. Photo Mario Dechamplain

Toujours incapables de solutionner l’énigme des Saguenéens de Chicoutimi, le Drakkar a encaissé un troisième revers de suite, dimanche, quand il s’est incliné par la marque de 6-3 devant 1 751 amateurs réunis au centre Henry-Leonard.

Battus dans un sixième match consécutif par les Bleus cette saison, les joueurs locaux ont été dans le coup pendant 30 minutes, mais leurs nombreux revirements en zone défensive ont de nouveau coûté très cher.

Après une égalité de 0-0 après 20 minutes de jeu, le Drakkar a ouvert le pointage par l’entremise de son capitaine Nathan Légaré auteur de son 23e filet de la campagne.

La riposte des Bleus n’a toutefois pas tardé avec deux buts rapides avant de voir le défenseur Keenan MacIsaac commettre une bourde monumentale, qui a donné l’élan nécessaire aux visiteurs.

Victime d’une autre sortie très difficile à la ligne bleue, l’arrière de 20 ans a joué mollement devant son gardien de but Lucas Fitzpatrick en dirigeant la rondelle dans son propre filet. L’allure de la partie a changé. Son club n’a jamais été capable de s’en remettre.

Meilleur départ

« Notre début de match a été meilleur que la veille, mais quelques erreurs ont fait mal. Contre une telle équipe, tu ne peux pas te permettre de dormir au gaz pendant un quart de seconde, car ils vont vite en profiter », a commenté le pilote Jon Goyens en analysant ce deuxième revers de suite à domicile.

L’entraîneur-chef a toujours du mal à s’expliquer le rendement de ses hommes lorsqu’ils évoluent à la maison. « C’est difficile à comprendre, mais le sentiment d’urgence n’est pas le même et la concentration fait souvent défaut. Les gars sortent du plan de match et il va falloir trouver une façon d’être constant sur la route comme à domicile. »

Dans le clan adverse, Yanick Jean a apprécié l’effort global de sa formation. « Notre performance collective était meilleure que lors de notre match précédent. Les gars ont bien défendu dans notre territoire et ont été opportunistes aux bons moments. »

Le capitaine Rafaël Harvey-Pinard a donné le ton à l’offensive des vainqueurs avec un doublé. Louis Crevier, Justin Ducharme, Raphaël Lavoie et Félix Bibeau ont aussi déjoué le gardien Lucas Fitzpatrick, qui n’a rien à se reprocher malgré le revers.

En vitesse

Gabriel Proulx et Brandon Frattaroli ont inscrit les autres buts du Drakkar face au cerbère Alexis Shank…Les deux grands rivaux de la division Est se retrouveront à nouveau, mercredi soir, au centre Georges-Vézina.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des