La Semaine de prévention du suicide à nos portes

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
La Semaine de prévention du suicide à nos portes
Gladys Tremblay, directrice générale du Centre de prévention du suicide de la Côte-Nord, souligne que la Semaine nationale de prévention du suicide se clôturera avec la deuxième édition du souper gastronomique au profit de son organisme.

La 30e Semaine nationale de prévention du suicide prendra son envol le 2 février et jusqu’au 8, l’heure sera à l’importance de parler du suicide pour épargner des vies.

Pour une troisième année consécutive, Parler du suicide sauve des vies est le thème retenu. « Pour réduire les taux de suicide, il importe d’ouvrir le dialogue sur le sujet, tant sur les plans individuel que collectif », mentionne-t-on dans un communiqué émis par le Centre de prévention du suicide (CPS) de la Côte-Nord.

Il existe des mots pour parler de suicide de façon préventive et sécuritaire, souligne l’organisme. Cela vaut tant pour les gens qui veulent exprimer leur détresse et trouver du réconfort que pour ceux qui souhaitent proposer leur aide à un proche qui ne va pas bien.

Du 2 au 8 février, tous les projecteurs au Québec seront donc dirigés vers la sensibilisation des citoyens et des décideurs à l’ampleur du problème et aux moyens de le réduire, l’augmentation de la connaissance des ressources d’aide, dont la ligne 1 866 APPELLE et, notamment, la promotion des façons préventives de parler de suicide.

Activités au ralenti

Au CPS de la Côte-Nord, la directrice générale Gladys Tremblay souligne que les activités en lien avec la semaine seront au ralenti en 2020. « C’est très très tranquille cette année. On est à effectif réduit », indique-t-elle, en faisant référence à des employées en congé de maternité et en congé de maladie.

La Semaine nationale de prévention du suicide sera tout de même soulignée au sein d’organismes communautaires et d’établissements d’enseignement, qui ont reçu un cahier technique conçu par l’équipe du CPS.

Et, en guise de clôture à cette semaine, la deuxième édition du souper gastronomique à cinq services, organisé par le Bistro La Marée haute au profit du CPS, se déroulera le samedi 8 février. Selon Mme Tremblay, l’événement a permis d’amasser plus de 15 000 $ en 2019.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires