Athlétisme universitaire : Isabelle Turcotte s’en va aux championnats canadiens

Par Sandro Célant 11:00 AM - 04 mars 2020
Temps de lecture :

La Baie-Comoise Isabelle Turcotte va clôturer sa carrière sportive universitaire sur une note mémorable lors des prochains championnats canadiens présentés à Edmonton. Photo Louis Charland

La Baie-Comoise Isabelle Turcotte mettra un terme à sa carrière sportive universitaire sur une note mémorable, le week-end prochain, lorsqu’elle prendra part aux championnats canadiens d’athlétisme en salle présentés à Edmonton.

Qualifiée pour la toute première fois dans une épreuve individuelle à cette compétition relevée sur la scène nationale, la coureuse de 25 ans tentera sa chance dans la course des 3 000 mètres à l’affiche le vendredi soir.

Semée dans le top 12 canadien sur cette distance, l’athlète locale est parvenue à se tailler une place grâce à ses brillantes performances individuelles enregistrées au cours des récentes semaines.

« Je suis très heureuse de participer aux championnats canadiens dans une épreuve individuelle. J’avoue que ce n’était pas vraiment dans les plans quand j’ai débuté ma saison intérieure. Mes résultats ont été meilleurs que prévus et j’en suis bien fière », a reconnu la future pharmacienne.

Record personnel

Depuis deux ans, Isabelle affichait un record personnel de 10 minutes et 5 secondes. Elle a fracassé cette marque une première fois, à la fin du mois de janvier, avec un premier chrono (9:59:80) sous la barre des 10 minutes réalisé au Team Challenge à McGill.

Inspirée par cette performance, la porte-couleur du Rouge et Or de l’Université Laval est revenue à la charge, quelques semaines plus tard, lors d’une compétition d’envergure disputée à Boston.

« Cela a super bien été. J’ai retranché 12 secondes à mon record personnel en complétant mes 3 000 mètres en un temps de 9 minutes, 47 secondes et 27 centièmes. Cette performance m’a ainsi permis de me classer 12e au Canada. »

Championnats provinciaux

Active aux récents championnats provinciaux universitaires présentés à Québec, Turcotte a frisé le podium avec une quatrième position dans le défi des 3 000 mètres et une montre indiquant un chrono de 10 minutes et 3 secondes.

Inscrite dans l’épreuve des 1 500 mètres, elle a bouclé le défi québécois en 7e position. « Cela a bien été. Aux 3 000 mètres, il y avait beaucoup de stratégie dans ma course afin de permettre à mes coéquipières et à mon équipe de gagner et nous l’avons fait », a-t-elle ajouté avec satisfaction.

Les équipes féminine et masculine du Rouge et Or ont d’ailleurs volé la vedette au Peps de l’Université Laval avec la conquête des deux titres convoités sur le plan collectif.

À l’approche de son futur et ultime défi, Isabelle Turcotte a l’intention d’y mettre toute la gomme. « Je vais vivre au maximum cette dernière expérience avec l’objectif d’aider mon équipe à se tailler une place sur le podium, ce qui serait une première dans l’histoire du côté féminin. »

Partager cet article