COVID-19 : traverser l’épreuve avec la prière

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
COVID-19 : traverser l’épreuve avec la prière
La chaîne de prière s'amorcera le mercredi 25 mars, jour de la fête de l'Annonciation du Seigneur. Capture d'écran

Quand ça va mal et que notre vie est parsemée d’épreuves à surmonter, il n’est pas rare que les gens se tournent vers la prière. Pour traverser la crise de la COVID-19 qui chamboule notre quotidien, le diocèse de Baie-Comeau instaure une chaîne de prière.

Cette chaîne se veut une façon d’exprimer sa solidarité face à la pandémie. Les paroisses, les communautés religieuses et les mouvements d’inspiration chrétienne sont invités « à s’unir dans une chaîne de prière à vivre individuellement à la maison. »

Comme les églises sont fermées à tout rassemblement justement pour lutter contre la propagation du virus, chaque participant priera donc à partir de sa résidence.

Une période quotidienne de 12 heures sera consacrée à la prière tout au long de la semaine, à raison de trois plages horaires de 4 heures que « les membres d’une paroisse, d’une communauté religieuse ou d’un groupe peuvent se partager entre eux sans se rencontrer ».

Dans le message diffusé jeudi sur son site internet, le diocèse demande aux croyants d’organiser le partage des blocs de prière par téléphone ou courriel.

Inscriptions en cours

Les trois catégories de participants ciblées ont jusqu’au 23 mars pour s’inscrire dans une seule plage horaire du calendrier publié sur le site du diocèse. On peut le faire par courriel à communicationdbc@cgocable.ca ou par télécopieur au 418-295-3145.

Vendredi matin, déjà deux inscriptions provenant des communautés de Pointe-aux-Outardes et Chute-aux-Outardes avaient été reçues. Au fur et à mesure qu’elles rentreront, elles apparaîtront sur le site.
Le diocèse souhaite lancer officiellement cette chaîne de prière le mercredi 25 mars, jour de la fête de l’Annonciation du Seigneur.

Un message de l’évêque

L’évêque du diocèse de Baie-Comeau, Mgr Jean-Pierre Blais, ajoute sa voix à d’autres pour implorer tout un chacun à respecter les mesures mises en place pour lutter contre le coronavirus.

« J’aimerais inviter les membres des communautés chrétiennes à être solidaires les uns des autres en suivant les consignes de prévention de la Santé publique, mais aussi en étant attentifs aux besoins de personnes qui pourraient se retrouver complètement isolées, sans famille ou proches pour les aider à traverser la crise », indique-t-il.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des