Le Goût de la Côte-Nord poursuit son travail de promotion des produits locaux

Photo de Vincent Rioux-Berrouard - Initiative de journalisme local
Par Vincent Rioux-Berrouard - Initiative de journalisme local
Le Goût de la Côte-Nord poursuit son travail de promotion des produits locaux
Sur la photo de gauche à droite: Catherine Blier, Marc Normand et Martin Demassieux

Il y a maintenant un an, la Table bioalimentaire Côte-Nord lançait le logo Le goût de la Côte-Nord. Cet outil de promotion visait à favoriser l’agrotourisme et le tourisme gourmand.

C’est ainsi que plusieurs actions ont eu lieu au cours de la dernière année pour dans le but d’obtenir un essor de l’industrie bioalimentaire. Le directeur général de la Table bioalimentaire Côte-Nord, Marc Normand, cite en exemple la présence dans le guide touristique de Tourisme Côte-Nord d’une rubrique entièrement dédiée au Goût de la Côte-Nord ou le fait que certains produits aient commencé à aborder le sceau du goût de la Côte-Nord.

Pour Marc Normand, cette campagne permet de lutter contre certains préjugés qui affligent le monde agricole nord-côtier. « Nous savons qu’il est possible de faire de l’agriculture nordique, mais il faut informer la population des produits qui sont cultivés sur la Côte-Nord. »

Établir des relations

Un des objectifs avec le Goût de la Côte-Nord est de favoriser les liens entre les producteurs, transformateurs et restaurateurs de la région. Comme Marc Normand le mentionne, l’approvisionnement en produit régional pour les transformateurs et restaurateurs peut représenter un défi.

Une réalité que comprend bien Catherine Blier, représentante des microdistilleries et propriétaire de la Distillerie Vent du Nord à Baie-Comeau. Elle explique que lorsqu’elle tente de créer un nouveau produit, elle pense avant tout à travailler avec des producteurs locaux. « Il faut établir des liens avec ceux qui produisent le produit. Par la suite, on peut passer des commandes à l’avance à celui-ci. Le producteur est donc confiant qu’il sera capable d’écouler sa production de petits fruits par exemple parce que nous sommes sont clients. Cela assure une certaine stabilité pour le producteur. »

L’idée de faire travailler les différentes entreprises de la Côte-Nord ensemble en est une qui est également partagée par Martin Demassieux, représentant des microbrasseries et copropriétaire de la microbrasserie La Compagnie, de Sept-Îles. Selon lui, en unissant les différents acteurs du milieu alimentaire de la Côte-Nord, il sera plus facile de faire promotion des produits régionales, notamment avec une marque comme de Le Goût de la Côte-Nord.

Jusqu’à maintenant, ce sont 25 entreprises qui sont membres de la campagne le goût de la Côte-Nord. L’objectif est de continuer d’agrandir le mouvement au cours de la prochaine année avec de nouveaux membres.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des