Championnats québécois de cyclisme : Baie-Comeau remplit de nouveau la commande

Photo de Steeve Paradis
Par Steeve Paradis
Championnats québécois de cyclisme : Baie-Comeau remplit de nouveau la commande
Directrice du comité organisateur de l’événement, Christine Brisson donne une note quasi-parfaite à cette présentation des championnats québécois.

L’organisation responsable de la présentation des championnats québécois de cyclisme sur route élites de Baie-Comeau a de nouveau relevé le défi de présenter un événement de calibre sur la Côte-Nord. C’est du moins l’avis du patron de la Fédération québécoise des sports cyclistes. (FQSC).

« On a eu des commentaires très positifs des athlètes, entraîneurs et dirigeants de clubs, pour qui c’était très majoritairement une première visite dans la région, et qui ne connaissaient pas l’organisation de Baie-Comeau », de lancer Louis Barbeau. « Mais je ne suis pas surpris, car on connaissait bien l’expertise de l’équipe ici en matière d’organisation d’épreuves de la Coupe du monde (de paracyclisme). »

Le directeur général de la FQSC a aussi parlé du parcours local, « assez unique », comme étant la plus belle découverte de la fin de semaine pour les visiteurs. « On a très rarement un parcours urbain, sélectif et intéressant », a-t-il ajouté.

« On a réussi à relever le défi lancé par la fédération de présenter des championnats québécois, à quatre semaines d’avis, en ne sachant pas si les coureurs, les bénévoles et les partenaires allaient être au rendez-vous. À tous les points de vue, ç’a été une réussite », a fait valoir Christine Brisson, directrice du comité organisateur de l’événement.

Beaucoup de coureurs

Le nombre de participants, soit 220, a particulièrement réjoui les deux dirigeants. « Ces 220 coureurs-là vont probablement tous revenir et ils vont attirer d’autres personnes quand ils vont savoir qu’on fait ça en grand à Baie-Comeau », a dit espérer Mme Brisson.

Car ces championnats québécois seront de retour en 2021 à Baie-Comeau, dans un monde post-pandémie espérons-le. En principe, ils seront jumelés à l’étape finale de la Coupe du monde de paracyclisme, désormais un classique pour les Baie-Comois et les paracyclistes du monde entier.

Éric Clément roule bien

C’était dernière journée de compétition lundi à ces championnats. Le critérium, une épreuve sur petit circuit où le temps est délimité, était au menu. Chez les Maîtres B, Martin Savard a fait une très belle huitième place, lui qui a été légèrement décroché par le peloton des meneurs dans le dernier tour.

Éric Clément était en action chez les seniors 3. Victime d’une  entorse au poignet droit dimanche en raison d’une chute dans la course sur route, le rouleur local a roulé avec le peloton, peloton qui a passé la ligne d’arrivée 11 secondes après le vainqueur et le second et qui a sprinté pour déterminer la troisième place. Au cumulatif du groupe, Clément est 26e, mais avec une belle sixième place dans sa catégorie.

« J’ai super bien roulé, je suis très content », a-t-il déclaré quelques minutes après son arrivée. « Des fois, je me sentais un peu déporté dans les virages et je ne savais pas trop si j’étais bien placé, mais j’ai quand même tiré mon épingle du jeu et je pense que j’ai été bien placé toute la course. »

Avec une étincelle dans le regard, Éric Clément a assuré au Manic que « c’est sûr que je fais la saison au complet l’an prochain, si la santé le veut ».

L’autre coureur de Baie-Comeau en action lundi, Rudy Brochu, a lancé la serviette après quelques tours dans le critérium de la catégorie Maîtres A.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des