La Randonnée Vélo-Vallée rapporte 46 000 $

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
La Randonnée Vélo-Vallée rapporte 46 000 $
Contrairement aux quatre premières éditions de la Randonnée Vélo-Vallée, en 2020, le circuit couvrait 50 km dans les rues de Baie-Comeau. Les cyclistes devaient le parcourir à deux reprises. Photo courtoisie

Malgré la pandémie et les nombreux ajustements qu’elle a entraînés, la cinquième édition de la Randonnée Vélo-Vallée s’est conclue avec une récolte appréciable de 46 000 $, le dimanche 6 septembre. Pour le comité organisateur, c’est mission accomplie et défi relevé dans des circonstances très particulières.

Amassée grâce aux 85 cyclistes participants, aux 50 bénévoles et à divers partenaires du milieu, la somme sera répartie pour  deux causes, La Vallée des Roseaux (60 %) et la corporation Véloroute des Baleines (40 %).

Comme l’a expliqué Denis Villeneuve, directeur général de la corporation, les cyclistes ont pris le départ d’un circuit balisé de 50 km dans les rues de Baie-Comeau par petits groupes et à des intervalles de 10 minutes. Après les deux tours au programme, c’est donc la mythique distance de 100 km qu’ils avaient dans les jambes.

M. Villeneuve a noté les défis reliés aux nombreuses ascensions du circuit, notamment celle de la côte de la route Maritime, et au vent qui s’est mis de la partie.

Parmi les moments marquants de la journée, il faut noter la traditionnelle remise d’un bracelet à chaque participant le matin, lui permettant d’associer et de porter le nom d’une personne décédée à ses efforts de la journée.

Le maillot des cyclistes représentait cette année une œuvre de l’artiste-peintre Carole Caron. Mise à l’encan silencieux, l’œuvre en question a rapporté 600 $ pour la randonnée.

Sur le coup de 15 h 30, la cérémonie de fermeture a permis de dévoiler le résultat de l’événement et les noms des gagnants des différents tirages. Marie-Josée Paradis a remporté le grand prix, un IPad pro, tandis qu’Audrey Desbois, Danielle Houle, Louis Lechasseur, Éric Bilodeau et André Boily.

Rappelons que les fonds remis à La Vallée des Roseaux permettent d’assurer le maintien de la qualité des soins palliatifs offerts à la population. Pour sa part, la corporation Véloroute des Baleines profite des résultats de la randonnée pour poursuivre son travail de développement et de promotion d’un réseau cyclable sécuritaire et attrayant dans la région.

En 2019, un nombre record de 92 cyclistes avaient participé à l’événement-bénéfice et une somme de 58 000 $ avait été amassée, du jamais vu.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des