Un premier cas de COVID-19 au hockey junior majeur

Photo de Steeve Paradis
Par Steeve Paradis
Un premier cas de COVID-19 au hockey junior majeur

La Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) vient d’enregistrer son premier cas d’infection au coronavirus. Un joueur de l’Armada de Blainville-Boisbriand a reçu un résultat de test positif à la COVID-19, forçant ainsi l’équipe à suspendre ses activités. Le Phoenix de Sherbrooke doit faire de même pour l’instant, puisqu’il a disputé deux matchs contre l’Armada le weekend dernier.

En conséquence, l’ensemble des joueurs et du personnel hockey de l’Armada ont été placés en isolement et devront tous passer un test de dépistage. Quant au Phoenix, il attendra la fin de l’enquête de la santé publique avant de reprendre ses activités, si bien sûr aucun cas ne se déclare d’ici là.

Selon la LHJMQ, la santé publique enquête afin de connaître « la nature des contacts entre les joueurs et le personnel » de l’Armada. Elle assure que les constats seront partagés avec les autres équipes de la ligue.

Même s’il n’y avait pas eu de cas de COVID en son sein, la formation de Blainville-Boisbriand aurait tout de même été forcée de reporter ses prochains matchs. En effet, le gouvernement du Québec a interdit ce lundi la pratique des sports en zone rouge. Cette interdiction frappe aussi les Remparts de Québec, aussi en zone rouge à l’heure actuelle.

Si l’absence de l’Armada et du Phoenix n’influence pas le calendrier du Drakkar de Baie-Comeau, celle des Remparts a un impact, les deux clubs évoluant dans la même division. Le premier match entre les deux équipes est prévu le 6 novembre, à Québec. Reste à voir quel sera l’état de la pandémie à ce moment-là.

La direction de la LHJMQ s’est dite déçue de la décision du gouvernement, indiquant qu’elle avait été « irréprochable » depuis le début des camps d’entraînement et que son protocole de retour au jeu avait été approuvé par les autorités de santé publique du Québec, du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse et de l’Île-du-Prince-Édouard.

Dans les prochains jours, la Ligue assure qu’elle va proposer « des éléments additionnels qui vont rendre la bulle de l’Armada de Blainville-Boisbriand et des Remparts de Québec encore plus étanche ».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires