Les joueurs du Titan doivent se regarder dans le miroir

Par Mikaël Lalancette 6:00 AM - 01 décembre 2021
Temps de lecture :

Vaincu à Baie-Comeau il y a un mois (photo), le Titan d’Acadie-Bathurst doit faire une introspection afin de se relever rapidement de son mauvais départ.

En congédiant son entraîneur-chef Mario Durocher la semaine dernière, le Titan d’Acadie-Bathurst a envoyé un message clair à son groupe de vétérans qui, soyons honnêtes, ne livrent vraiment pas la marchandise depuis le début de la saison dans la LHJMQ.

La balle est maintenant dans leur camp. Si les meilleurs joueurs du Titan ne se redressent pas dans les prochaines semaines, leurs séries risquent d’être assez courtes merci. La déception serait vive car la haute direction ne s’est jamais cachée pour dire qu’elle souhaitait connaître une grosse saison cette année. À elle seule, l’acquisition d’Hendrix Lapierre —en retour de quatre choix de repêchage dont deux de premier tour— en a dit long sur les attentes élevées entourant l’édition actuelle.

Je vous avoue ne pas avoir vu venir ce faux départ du Titan. C’est à se demander comment Acadie-Bathurst a pu passer de prétendant au championnat à un si piètre rendement. Il n’y a aucune raison de voir cette formation végéter dans les bas-fonds du classement à ce moment-ci.

L’équipe avait pourtant affiché une belle progression l’an dernier et elle mise sur un noyau très solide en attaque. Dois-je rappeler que le Titan avait une dizaine de représentants dans les camps professionnels de la Ligue nationale il n’y a pas si longtemps?

Il n’est pas trop tard pour se reprendre et faire oublier ce très mauvais début de campagne, mais les gros canons du club doivent se regarder dans le miroir. On l’a vu dimanche, le Titan est capable de bien mieux. Le talent ne suffit pas dans une ligue comme la LHJMQ, où règne une très grande parité cette saison. Il n’y a pas de recette magique : s’ils veulent faire un bon bout de chemin cette année, les joueurs du Titan doivent sortir leurs bottes de travail et se mettre au boulot rapidement!

La première étoile à… Kevin Cloutier, le directeur général des Tigres de Victoriaville pour le vote de confiance qu’il vient de recevoir. Le mandat de l’architecte des derniers champions de la coupe du Président vient d’être reconduit jusqu’à la fin de la saison 2026-27, une reconnaissance méritée pour celui qui occupe ce poste depuis cinq ans. L’an dernier, Cloutier a su ajouter les bons morceaux par voie de transactions, un rôle d’équilibriste souvent difficile à jouer au hockey junior! 

Deux minutes de pénalité à… la direction des Canadiens de Montréal pour la gestion du dossier Marc Bergevin. Dès le premier jour du camp d’entraînement, le statut contractuel du directeur général de l’équipe a été une distraction. Le silence du propriétaire Geoff Molson et les déboires de l’équipe sur la glace ont rendu la situation invivable à l’interne. Quel gâchis!

Partager cet article