Grand retour du Symposium de peinture de Baie-Comeau

Par Charlotte Paquet 11:08 AM - 04 mars 2022
Temps de lecture :

La peintre Isabelle Desrochers est une habituée du Symposium de peinture de Baie-Comeau. Elle a été le peintre chouchou du public en 2019.

Bonne nouvelle pour les habitués du Symposium de peinture de Baie-Comeau, dont la 34e édition sera présentée en juin 2022 après deux années de congé forcé, pandémie oblige. Reste maintenant à savoir qui des 34 artistes sélectionnés en prévision de 2020 seront présents.

« Je suis vraiment content qu’on puisse le faire et je pense que les gens ont hâte. Pour les artistes, ç’a été difficile (la pandémie) », indique Carl Beaulieu, président du comité organisateur.

L’événement prendra l’affiche du 22 au 26 juin. C’est une semaine plus tôt et une journée de moins qu’à l’habitude.

« La journée de moins, on l’avait décidée avant la COVID. Les artistes trouvaient que c’était un peu long (sur six jours) », fait remarquer M. Beaulieu, tout en notant que la nouvelle formule aura l’avantage de permettre des économies en frais de repas et d’hébergement pour les artistes.

Ainsi, la traditionnelle soirée d’ouverture aura lieu un mercredi plutôt qu’un mardi. « Certains artistes avaient même suggéré le jeudi », fait remarquer Carl Beaulieu. L’événement aurait alors été amputé de deux journées, ce qui n’a pas été retenu.

Le Symposium de peinture de Baie-Comeau sera de retour en 2022. Le président du comité organisateur, Carl Beaulieu, pose ici en compagnie du maire Yves Montigny lors de la cérémonie de fermeture de la dernière édition en 2019.

Autre nouveauté de 2022, c’en sera terminé de la dernière semaine de juin pour l’ouverture du symposium. « Historiquement, c’était le quatrième mardi de juin », reconnaît le président. Or, il arrivait que cette tradition mène à un débordement de quelques jours en juillet pour la fermeture, ce qui posait problème pour le recrutement de bénévoles en raison de la saison des vacances bien lancée.

Avec la pause forcée de deux ans du Symposium de peinture, le comité organisateur a jugé que c’était le bon moment pour devancer d’une semaine sa présentation.

En attente

Les 34 artistes qui avaient déjà été sélectionnés en vue de l’édition 2020 ont été avisés cette semaine du retour de l’événement. Ils devraient faire connaître leurs intentions rapidement. Il est d’ores et déjà assuré que Roland Palmaerst sera absent cette année.

« Connaissant les artistes et l’engouement pour le symposium, ça va aller vite », prédit le président en faisant référence à la confirmation de leur présence.

Comme une centaine de candidatures sont reçues chaque année, l’organisation a toujours une banque de substituts dans l’éventualité où des peintres ne puissent respecter leur engagement. Si certains artistes ne peuvent être présents en 2022, elle ira piger dedans.

La 34e édition devrait être sous le signe des retrouvailles. Des retrouvailles qui, pour le moment, sont toujours prévues au pavillon du Lac.

Partager cet article