Sous le charme de Kevin Parent

Par manic_admin_site
Sous le charme de Kevin Parent

Le 13 octobre à 20 h, en concert à l’église Sainte-Amélie, Kevin Parent sera seul avec sa guitare dans une formule acoustique et intime.

«Je fais une vingtaine de concerts acoustiques minimum chaque année. C’est une formule que j’aime, simple, et où je peux vraiment connecter avec le public», précise le chanteur. Quand le musicien se retrouve seul sur scène à la guitare, il s’agit d’un retour aux sources. «Ce sont mes racines. J’ai longtemps joué dans les bars. Quand je suis seul, il ne me manque rien. C’est comme dans mes débuts et j’aime ça», explique Kevin Parent.

Le Gaspésien a actuellement les deux pieds dans un nouveau tournage, celui de La Maison du pêcheur, réalisé par Alain Chartrand. Le film reconstitue l’été 1969 à Percé, avant la crise d’Octobre 1970. Paul, Jacques et Francis quittent Montréal pour ouvrir un restaurant et politiser les jeunes à Percé. Kevin Parent joue le rôle de Gabriel, un menuisier qui fraternise avec les jeunes de la Maison du pêcheur de Percé, lieu de rassemblement qui dérange. Certains d’entre ces militants adhéreront au Front de Libération du Québec (FLQ) et seront parmi les acteurs de la crise d’Octobre.

Entre le début du tournage à Percé, le 7 septembre, et la fin de celui-ci à Montréal à la mi-octobre, le talentueux musicien prend le temps de visiter la Côte-Nord pour livrer spectacle. Pour les Baie-Comois qui ont eu l’occasion de voir Kevin Parent dans Café de flore lors du festival Cinoche, d’ailleurs récipiendaire du Prix du Meilleur film canadien et du prix de la Meilleure réalisation, la rencontre revêtira un caractère particulier. Ce sera le moment de retrouver le chanteur et le musicien, alors que plusieurs sont tombés sous le charme du comédien. «J’arrive à 40 ans. Cette expérience de jouer à l’écran, ça ouvre d’autres portes et ça m’amène de nouveaux défis et à me surpasser. Mais, je suis comblé aussi dans ma carrière de musicien et j’adore ça. C’est une énergie différente», soutient le musicien.

Kevin Parent confie avoir hâte de se rendre sur la Côte-Nord. Il y livrera ses plus récentes chanson tirées de son dernier opus, intitulé Kevin Parent. Les vieilles tounes auront aussi une bonne part du spectacle, sans compter qu’il acceptera avec joie les demandes spéciales du public. En plus de profiter d’une ambiance très différente des autres, alors qu’il jouera dans un bâtiment patrimonial, il aime retrouver de bons amis qui habitent la région et se retrouver en terre connue. «J’adore jouer dans les églises. C’est très intime et le son est particulier. J’aime venir sur la Côte-Nord. Je préfère même jouer en région que dans les grosses villes. J’ai des affinités avec le public des petites places. Ça ressemble à la Gaspésie», conclut le guitariste.

 

Photo : Kevin Parent s’amène seul avec sa guitare, le 13 octobre à 20 h, pour un concert acoustique à l’église Sainte-Amélie.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des