Les élections sont lancées

Par 12:00 AM - 10 mars 2014
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Après quelques semaines de rumeurs, les élections ont été officiellement lancées le 5 mars. C’est le 7 avril, dans quatre semaines, que les électeurs seront appelés aux urnes.

Karine Boivin Forcier

Dans la circonscription de René-Lévesque, le député Marjolain Dufour, whip en chef du cabinet de la première ministre Pauline Marois, briguera un cinquième mandat. Au moment d’aller sous presse, lundi, il était le seul candidat connu pour cette circonscription. Les autres prétendants devraient se faire connaître d’ici le 22 mars, date limite pour soumettre une candidature.M. Dufour a lancé sa campagne électorale lundi, assurant qu’il fera campagne comme il l’a toujours fait, en rencontrant les gens et en faisant valoir ce qu’il a à proposer.

Il en a profité pour faire le bilan de ses 18 mois en tant que député du parti au pouvoir. Il a affirmé avoir réalisé l’ensemble des engagements pris à l’occasion du dernier scrutin, se disant particulièrement fier d’avoir obtenu le financement pour le centre de jour L’Hospitalière. «J’avais pris un seul engagement lors de la dernière campagne, celui de réaliser le centre de jour de la Vallée des Roseaux. Véronique Hivon nous l’a accordé, parce qu’il n’y en a qu’un autre à Québec et L’hospitalière, comme un projet pilote dans l’Est-du-Québec», a-t-il déclaré.

Parmi ses réalisations en tant que député et whip en chef du gouvernement, Marjolain Dufour a mis l’emphase sur l’entente conclue avec Alcoa ainsi que sur l’annonce récente de l’implantation de l’entreprise FerroAtlántica au Québec, rappelant qu’il a fait le lien entre la compagnie et la région. Cela a permis à Baie-Comeau d’être sur la liste des sites potentiels pour l’installation de l’usine. «Baie-Comeau se place bien au moment où on se parle. Nous sommes tellement confiants que nous avons remis aux dirigeants un chandail du Drakkar en leur disant qu’ils font partie de l’équipe baie-comoise», a-t-il indiqué, précisant que FerroAtlántica devrait faire son choix dans les prochains mois.

M. Dufour a aussi mentionné des investissements du gouvernement Marois dans les secteurs de l’éducation, de la famille, de la santé et des services sociaux ainsi que de la culture et du tourisme.

Forêt et souveraineté

Alors que la forêt était une priorité des dernières campagnes électorales de Marjolain Dufour, il assure que ce secteur économique reste d’une grande importance pour lui et son parti. «Lors du Sommet de la forêt tenu à Roberval, des engagements ont été pris. […] Les choses avancent. Un comité a été mis en place», a-t-il assuré, soulignant la prévisibilité des crédits pour les travaux sylvicoles et d’exploitation forestière ainsi que la modernisation de l’industrie comme enjeux d’importance dans ce domaine.

En lien avec la forêt, M. Dufour a également précisé que l’entente conclue avec Alcoa sera profitable à ce secteur, puisque c’est l’entreprise Boisaco, installée en Haute-Côte-Nord, qui fournira les granules qui seront utilisées dans la bouilloire reconvertie de l’usine de Baie-Comeau. «C’est un dossier que je travaillais depuis l’automne et qui s’est retrouvé attaché dans cette entente», note le candidat du Parti Québécois.

Marjolain Dufour estime aussi que la souveraineté est une priorité et un incontournable. «Le problème qu’on a, c’est la multiplication des juridictions. On a de la misère à avoir nos dus du fédéral», a-t-il commenté. Son parti s’engage à faire un référendum quand la population québécoise sera prête pour la souveraineté. En attendant, s’il est réélu, le Parti Québécois ira voir les électeurs pour leur expliquer les raisons qui le poussent à vouloir l’indépendance du Québec. «Nous ferons une tournée provinciale pour faire remonter la vague souverainiste et nous déposerons un Livre blanc», a conclu le candidat.

photo : Marjolain Dufour a lancé sa campagne électorale accompagné de son agent officiel, Raymond Isabel (à gauche), et du président de l’exécutif du Parti Québécois dans le comté de René-Lévesque, Daniel Naud (à droite).

Partager cet article