Journée des personnes handicapées: Le projet de Loi 10 inquiète

Par 12:00 AM - 03 Décembre 2014
Temps de lecture :

 

Baie-Comeau – En cette journée internationale des personnes handicapées (3 décembre), la Table de concertation des associations de personnes handicapées de la Côte-Nord (CAPH) s’inquiète des conséquences de la réforme du réseau de la santé.

Roxanne Simard

Sur la Côte-Nord, près de 9 000 personnes handicapées seront touchées par le projet de Loi 10. Ce qui préoccupe le CAPH est surtout la perte de services pour les personnes handicapées et leur famille ainsi que l’avenir des centres de réadaptation et du travail des intervenants.

«Nous avons de grandes craintes que la disparition des centres de réadaptation se traduise par la perte de nos expertises spécialisées. […] Même chose concernant les résultats anticipés d’une réforme qui est basée sur une culture de gestion, plutôt que sur une culture d’intervention», explique Sylvie Vaillancourt, Coordonnatrice régionale de la CAPH, dans un communiqué.

La Table souhaite donc que tout soit mis en œuvre pour ne pas que le Québec recule au niveau de l’intégration sociale des personnes handicapées à la société. Elle interpelle d’ailleurs chaque député et ministre, pour qu’ils s’assurent de la préservation et de l’amélioration des services pour les 700 000 personnes handicapées qui vivent au Québec.

Partager cet article