La série noire du Drakkar se poursuit de plus belle

Par 12:00 AM - 05 Décembre 2014
Temps de lecture :

Baie-Comeau – La série noire du Drakkar  s’est poursuivie de plus belle, jeudi soir, avec cette autre défaite de 4-1 devant les Saguenéens de Chicoutimi victorieux devant une foule de 2 100 amateurs présents au centre Georges-Vézina.

Sandro Célant

Victime d’un cinquième revers consécutif pour la première fois de la campagne, les Baie-Comois n’ont guère été plus convaincants lors de cette autre sortie modeste à l’étranger.

Après avoir échappé un match important à domicile (défaite de 5-1), la veille, face aux Cataractes de Shawinigan, les matelots du navire n’ont guère démontré des signes très encourageants  pour un club qui voulait s’en sortir.

Dominés 11-4 au chapitre des lancers au but au cours de la première période, les visiteurs ont su limiter les dommages et sont parvenus à sortir de l’engagement initial avec une égalité de 1-1 grâce au 8e filet de la campagne de la recrue Simon Chevrier.

Deuxième période

Les visiteurs ont connu leurs meilleurs moments (16 lancers contre 13) au cours du deuxième engagement sans toutefois être en mesure de revenir en force face au gardien de but Julio Billia.

Forts d’une avance de 2-1 après 40 minutes de jeu, les locaux ont su tenir le coup et ont ajouté deux autres filets en troisième période pour concrétiser ce premier triomphe sous l’emprise de leur nouvel entraîneur-chef et directeur gérant Yanick Jean.

«Les gars ont bien réagi au cours de la deuxième période, mais la rondelle ne roulait pas pour nous. Nous avons eu nos chances en attaque, mais c’est plus difficile de toucher la cible présentement», a reconnu l’entraîneur-chef Marco Pietroniro.

Limité à un maigre tir au but au cours du troisième engagement, les Nord-Côtiers ont perdu pas mal d’aplomb sur le plan offensif. « C’est sûr que les gars sont déçus. Personne n’enfile le chandail pour perdre, mais c’est plus difficile présentement», a avoué sans détour le pilote du navire.

De retour à la maison, le Drakkar n’a pas le choix de tourner la page et tentera de rebondir devant ses partisans, samedi après-midi, alors qu’il recevra la visite des Olympiques de Gatineau sur la patinoire du centre Henry-Leonard.

Partager cet article