Air Canada : Un resserrement des procédures observé

Par 12:00 AM - 22 Décembre 2014
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Des voyageurs auraient remarqué récemment un durcissement des procédures d’enregistrement d’Air Canada à l’aéroport de Baie-Comeau.

Roxanne Simard

Quelques citoyens ont confié au Manic que, depuis plusieurs mois, Air Canada refusait les passagers s’ils ne respectaient pas les délais exacts d’embarquement recommandés, soit de 45 minutes pour un vol interne. Une procédure qui, selon les voyageurs, n’était pas aussi stricte auparavant.

«J’ai remarqué que depuis environ quatre à cinq mois, ils ont durci leurs procédures. Puisque j’ai déjà travaillé pour une compagnie aérienne à Baie-Comeau, je sais qu’avant, si quelqu’un arrivait en retard, on l’enregistrait quand même. Limite si on ne courait pas après les passagers avant le vol pour s’assurer que tout le monde était à bord», précise une femme qui préfère ne pas dévoiler son identité.   

Témoignages

Parmi les témoignages reçus, tous mentionnaient être arrivés pile à l’heure ou moins de cinq minutes après les délais. «J’étais à l’heure exacte au comptoir et ils ont fermé tout ça devant moi. Pourtant, je voyage souvent et ça ne m’était jamais arrivé. On n’a pas été informé que c’était devenu aussi sévère», explique un homme d’affaires de Baie-Comeau.

Un adolescent s’est vu refuser l’accès alors que son accompagnateur l’attendait au guichet. «L’accompagnateur de mon garçon était enregistré et, au moment où il indiquait à l’employée que mon fils entrait dans l’aéroport et d’attendre une minute, elle a fermé son guichet. Nous avons dû payer 200 dollars de frais et l’accompagnateur est parti tout seul», explique le père du garçon, qui croit qu’il s’agit d’un acte de mauvaise volonté.

Aucun avertissement

Ces voyageurs déplorent donc de ne pas avoir été avisés des changements qu’il semble y avoir eu à l’aéroport de Baie-Comeau. Les employés, n’ayant pas l’autorisation de parler aux médias, n’ont pas pu confirmer ou infirmer ces possibles modifications.

Quant au siège social d’Air Canada, le Journal s’est vu refuser ses demandes d’entrevue. Malgré tout, on nous a informés via courriel que cela était dû à une modification des délais des vols intérieurs qui sont passés de 30 à 45 minutes en avril 2013.

«Nos délais limites d'enregistrement et de dépôt des bagages correspondent maintenant davantage à ceux des autres transporteurs exploitant des vols au Canada. […] Nous comprenons que cela peut apporter des changements d’habitudes pour certains de nos passagers et c’est pour cette raison que nous avons accordé une période d’adaptation», a précisé par courriel la responsable des communications, Isabelle Artur.

Le Journal n’a toutefois pas réussi à savoir quand et comment ces mesures ont été appliquées au comptoir d’Air Canada de Baie-Comeau et si, auparavant, il y avait réellement plus de flexibilité.

Enregistrement en ligne

Précisons que ceux qui font leur enregistrement en ligne et qui voyagent sans bagage en cabine peuvent se rendre directement à la sécurité quelques minutes avant le vol.

Partager cet article