Le Drakkar amorce mal son voyage

Par 12:00 AM - 30 janvier 2015
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Le Drakkar a très mal amorcé son voyage dans les provinces maritimes, jeudi soir, quand il s’est incliné par le pointage de 5-1 devant les Islanders de Charlottetown.

Sandro Célant

Stoppés après une série de cinq victoires d’affilée, les Baie-Comois ont connu une deuxième moitié de match très difficile, qui a permis aux locaux de renverser la vapeur devant 1 854 amateurs réunis au EastLink Center.

Malgré un pointage de 0-0 après 20 minutes, les visiteurs ont donné le ton au match avec 15 lancers contre 8 en première période, mais ont affronté un gardien de but, Mason McDonald, en pleine forme devant son filet.

Le Drakkar a même ouvert le pointage, au début du deuxième engagement, par l’entremise du défenseur Matthieu Desautels. Disons que cela fut son seul moment de réjouissance de la soirée.

Riposte

Les locaux ont vite répliqué avec deux buts sans riposte (96 secondes d’intervalle) en milieu de période avant de porter un dur coup à l’ennemi quand Spencer Cobbold a doublé l’avance des siens, en désavantage numérique, à la 15e minute du deuxième tiers.

Ce filet a complètement déstabilisé les matelots du navire, qui ont ensuite perdu leurs moyens. Victimes de leur mollesse dans leur territoire, les Nord-Côtiers ont ensuite vu le Tchèque Filip Chlapik porter le coup de grâce en inscrivant le 4e filet des gagnants en toute fin d’engagement.

La troisième période n’a été qu’une question de formalité. «Les gars ont bien entrepris le match et se sont donné une chance de gagner. Par la suite, quelques mauvais «breaks» nous ont fait très mal, mais ce sont malheureusement des choses qui arrivent», a commenté calmement l’entraîneur-chef Marco Pietroniro.

Sans vouloir jeter la pierre à personne, le pilote a préféré généraliser cette prestation modeste à l’étranger. «Ce n’est pas la faute à un joueur plus qu’à un autre. C’est une défaite d’équipe et l’important, c’est de tourner la page au plus vite».

Daniel Sprong, Guillaume Rioux-Legault et Alexandre Goulet ont complété le pointage pour les vainqueurs. Victime de quatre buts sur 26 lancers, le vétéran gardien de but Philippe Cadorette a cédé sa place à la recrue Alexandre Lagacé en fin de deuxième période.

En vitesse

Blanchi en cinq jeux de puissance, le Drakkar tentera de retrouver ses moyens et rebondir, ce soir, alors qu’il rendra visite aux Wildcats sur la glace du Colisée de Moncton…La commande ne s’annonce toutefois pas facile face à l’équipe de la division Maritimes…

Partager cet article