Cadorette inspire à nouveau le Drakkar

Par 12:00 AM - 14 mars 2015
Temps de lecture :
Inspiré par une autre brillante performance de son gardien de but Antoine Samuel, le Drakkar a inscrit une quatrième victoire de suite à domicile, mercredi, face aux Saguenéens.

Après Ivan Chekhovich et Yaroslav Alexeyev, c’est au tour de Nathan Légaré d’inscrire un tour du chapeau dans la victoire du Drakkar. Photo Denis Thibault

Baie-Comeau – Inspiré par une autre brillante performance de son gardien de but Philippe Cadorette, le Drakkar a renoué avec le chemin de la victoire, vendredi soir, quand il a doublé l’Océanic de Rimouski par le pointage de 4-2.

Sandro Célant

Victorieux dans un 24e match à domicile, les Baie-Comois ont salué leur retour à la maison en mettant un terme à une vilaine disette de quatre revers consécutif à l’occasion du premier match d’un programme double face aux Rimouskois.

Les locaux ont soutiré les deux points au classement, mais doivent encore une fière chandelle à leur vétéran cerbère, qui a de nouveau multiplié les prouesses devant sa cage en stoppant 42 des 44 lancers en sa direction.

Étoile incontestée de la rencontre, Philippe Cadorette y est allé d’une autre prestation de grande qualité face aux meneurs du classement général, qui ont bénéficié de pas moins de quatre échappées durant le match. Ils n’ont marqué qu’une seule fois.

Punition majeure

«Les joueurs ont travaillé fort. Notre gardien a fait le travail et encore plus et c’est une victoire qui va faire du bien à tout le monde», a reconnu l’entraîneur en chef du Drakkar, Marco Pietroniro.

Un autre fait saillant de la partie est survenu en milieu de troisième période quand l’attaquant Chad Pietroniro a écopé d’une punition majeure (et extrême inconduite de partie) de cinq minutes pour avoir été jugé agresseur face au vétéran Christopher Clapperton.

Incapables de capitaliser sur ce long jeu de puissance, les visiteurs ont fait encore pire en permettant au Drakkar d’inscrire le but gagnant (Jérémy Grégoire) à l’occasion de ce désavantage numérique.

«Ce n’est pas le genre de punition que tu aimes voir, mais cela arrive dans un match. Les gars n’ont pas baissé les bras. Au contraire, ils se sont ralliés tous ensemble et cela a finalement tourné en notre faveur», a résumé le pilote du navire.

Clan adverse

Dans le clan adverse, l’entraîneur-chef  Serge Beausoleil a aussi reconnu que cette séquence a été un point tournant. «Notre avantage numérique n’a pas produit comme on l’espérait et, en plus, nous leur accordons le but gagnant», a commenté calmement le dirigeant.

Malgré le revers, Beausoleil a quand même vu du positif. «Notre mauvaise couverture nous a coûté deux buts en première,  mais les joueurs se sont bien ressaisis en deuxième et en troisième. Il faut aussi donner crédit à Cadorette, qui a réalisé les gros arrêts durant toute la partie».

Envitesse

Maxime St-Cyr (son 53e), Simon Chevrier et Jérémy Grégoire (son deuxième du match dans un filet désert) ont réussi les autres buts du Drakkar, qui a laissé de côté le Tchèque Vaclav Karabacek…Anthony Chapados et Anthony Deluca ont sonné la riposte…Les deux équipes se retrouvent, samedi après-midi, sur la glace du centre Henry-Leonard…

Partager cet article