Le ralentissement économique fait mal à Centraide

Par 12:00 AM - 24 mars 2015
Temps de lecture :

Baie-Comeau ­–  Centraide Haute-Côte-Nord-Manicouagan ne l’a pas eu facile avec sa campagne de financement 2014. La morosité économique régionale et le vent d’austérité qui souffle au Québec l’ont frappé de plein fouet en faisant chuter sa récolte à 546 000 $, une baisse de 120 000 $ en un an.
Charlotte Paquet

Malgré tout, l’organisation demeure positive. «On est vraiment contents, surtout dans le contexte actuel», a souligné Anne-Marie Gagnon, directrice générale par intérim, vendredi soir, lors du dévoilement du résultat, effectué dans le cadre d’une soirée de clôture réunissant une centaine de personnes.

Lors du lancement de la campagne en septembre dernier, l’organisme s’attendait à devoir relever des défis supplémentaires, mais jamais autant. «Malgré les embûches économiques, la communauté a toujours répondu présente et on a même pu découvrir de nouveaux alliés. Je suis fière de constater que dans cette période plus sombre, la communauté s’est serrée les coudes pour la poursuite de notre mission de bâtisseur communautaire», a confié Mme Gagnon.

Il n’en reste pas moins que la cueillette 2014 représente un manque à gagner de 22 % par rapport aux 665 000 $ de 2013. L’objectif de la dernière campagne avait été fixé à 675 000 $. Fait à noter, Centraide Haute-Côte-Nord-Manicouagan n’est pas le seul à en avoir arraché au Québec avec sa levée de fonds annuelle. Plusieurs autres des 18 Centraide ont connu leur part de déboires à ce chapitre.

La redistribution

Une quarantaine d’organismes de la Manicouagan et la Haute-Côte-Nord bénéficient normalement du support financier de l’organisme. Le récent résultat aura des impacts, mais tout sera fait pour les minimiser, assure la directrice générale par intérim. Y aura-t-il moins d’organismes subventionnés? Y en aura-t-il autant, mais avec un financement amputé? Une décision sera bientôt prise.

Chose certaine, les demandes soumises à Centraide devront cadrer plus que jamais dans ses trois grandes priorités d’action, dont la lutte directe à la pauvreté.

Photo:Les administrateurs de Centraide Haute-Côte-Nord-Manicouagan ont dévoilé le résultat de 546 000 $ avec les fameux parapluies symboliques de la campagne 2014, qui viennent illustrer le rôle protecteur de l’organisme contre les intempéries de la vie.

 

Partager cet article