Une camionnette emboutit l’arrière d’une maison

Par 12:00 AM - 12 août 2015
Temps de lecture :

Baie-Comeau – «C’est rare que je dis ça, mais, cette fois-ci, j’étais contente que les garçons jouent au PlayStation au sous-sol», a lancé Suzie Carrier, lundi matin, après qu’une camionnette ait embouti sa maison la veille même.

Charlotte Paquet

Mme Carrier, son conjoint François Murdock, deux de leurs garçons, âgés de cinq et huit ans, et un petit voisin se trouvaient à l’intérieur quand un «bang!» s’est fait entendre. Un véhicule venait d’heurter le mur arrière de leur propre maison.

Il était 16 h 35, dimanche, lorsque l’accident pour le moins inusité s’est produit. Une conductrice au volant d’un Dodge Ram qui roulait sur la rue Babel en direction ouest a omis de faire l’arrêt obligatoire situé à l’intersection de la rue Donald-Smith.

Le véhicule a plutôt poursuivi sa route dans un stationnement situé entre deux immeubles à logements de la rue Donald-Smith, a démoli deux clôtures au passage et s’est finalement immobilisé contre la résidence du  9, Louis-Philippe-Gagné.

Un miroir de la camionnette s’est même retrouvé prisonnier d’un poteau du trampoline installé sur le terrain. Personne ne s’y trouvait, heureusement.

Un malaise

Âgée dans la trentaine, la conductrice pourrait avoir été victime d’un malaise, d’après les policiers. L’éventualité d’un bris mécanique est écartée. L’alcool n’est également pas en cause.

La fille de la dame se trouvait à bord de la camionnette. Selon Mme Carrier, elle n’aurait jamais vu ce qui se passait puisqu’elle était occupée à texter. La mère et l’adolescente ont été transportées à l’hôpital pour soigner des blessures légères. La jeune aurait reçu son congé après quelques heures.

Une chance

Mme Carrier remercie le ciel que l’accident n’ait fait que des dommages matériels. S’il avait fallu qu’il se produise plus tôt en journée, ça aurait pu être différent puisque ses garçons ont passé l’avant-midi à jouer à l’extérieur.

La maman a aussi une pensée pour ce qui aurait pu arriver au petit voisin de l’immeuble à logements situé derrière chez elle. Le garçonnet de cinq ans, dit-elle, passe ses journées à rouler sur son vélo dans le stationnement que la camionnette a traversé.

 

Photo: La camionnette s’est immobilisée directement contre le mur arrière de la résidence de la rue Louis-Philippe-Gagné à Baie-Comeau. À droite, on aperçoit le propriétaire de la maison, François Murdock, au lendemain de l'accident qui a laissé un trampoline endommagé et les débris de deux clôtures arrachées. Heureusement, personne ne se trouvait dans la trajectoire du véhicule.

 

Partager cet article