Les récentes compressions révoltent Claire Du Sablon

Par 12:00 AM - 02 novembre 2015
Temps de lecture :

Baie-Comeau – La candidate de Québec solidaire dans René-Lévesque, Claire Du Sablon, s’insurge contre les compressions annoncées la semaine dernière dans les services de Santé au travail à la Direction de la santé publique de la Côte-Nord. Vingt pour cent du budget de 2,4 M$ sera amputé dès 2016 et tout laisse croire que les coupes pourraient atteindre jusqu’à 48 % sur trois ans.

Charlotte Paquet

« Je savais qu’il y avait des dégâts sociaux et des dégâts par rapport aux emplois, mais jamais autant », a laissé entendre Mme Du Sablon, lundi matin, lors d’un point de presse tenu à Baie-Comeau, face aux bureaux des services de Santé au travail, pour lesquels travaillent 28 employés.

La candidate s’attend à ce que les compressions budgétaires entraînent une réduction de personnel. D’ailleurs, des affichages pour le comblement de postes vacants, en place depuis un certain temps, ont été retirés la semaine dernière dans la foulée de l’annonce des nouvelles compressions. L’amputation du budget s’explique notamment par un nouveau calcul qui ne tient plus compte de l’énorme superficie de territoire à couvrir.

Avec moins d’argent disponible, il est évident que la qualité des services rendus par les techniciens en hygiène et les infirmières dans les milieux de travail sera touchée, selon Mme Du Sablon.

La solidaire s’engage à faire les représentations nécessaires auprès des ministères concernés pour faire renverser la dernière décision. Elle veut mobiliser les syndicats afin de faire front commun puisqu’il ne fait aucun doute dans son esprit que la santé des travailleurs de la Côte-Nord risque d’écoper.

Partager cet article