Un dur retour à la réalité pour le Drakkar

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
Un dur retour à la réalité pour le Drakkar
Les joueurs du Drakkar ont encore frappé un mur, mercredi soir, face aux Screaming Eagles du Cap-Breton qui l'ont facilement emporté par la marque de 10-3.

Baie-Comeau – Le Drakkar  a eu droit à un accueil glacial, mercredi  soir, face aux Screaming Eagles du Cap-Breton qui l’ont facilement emporté par le pointage de 10-3 sur la glace du Centre 200.

Sandro Célant

Inactifs depuis le 1er février, les matelots du navire  ont connu un dur retour à la réalité dans ce premier voyage très pénible dans l’est du pays.

Les visiteurs avaient pourtant bien amorcé le match en ouvrant la marque grâce à Vincent Deslauriers, mais ont été incapables de gonfler leur avance alors qu’ils ont bénéficié de pas moins de cinq avantages numériques en première période.

Les joueurs du Drakkar ont de nouveau manqué de mordant en attaque. Leurs adversaires, eux, n’ont pas mis trop de temps à capitaliser sur les chances avec une explosion de sept buts sans riposte au cours du deuxième engagement.

Ébranlée

Les locaux ont ajouté deux autres filets au dernier tiers face à une défensive ébranlée tout comme les gardiens de but Bo Taylor (cinq buts) et Antoine Samuel (cinq buts), qui ont cédé dix fois sur 29 lancers.

«Je ne sais pas si un meilleur jeu de puissance aurait fait la différence. Ils ont gagné la deuxième période 7-0. Chose certaine, il y en a (des joueurs) qui jouent pour garder leur poste. D’autres s’organisent pour le perdre», a résumé l’entraîneur en chef Marco Pietroniro qui avait la mèche très courte après la rencontre.

Giovanni Fiore a inscrit un doublé dans le massacre. Massimo Carozza, Dillon Boucher, Phénix Martineau, Loïk Léveillée, Pierre-Luc Dubois, Michael Joly, Clark Bishop et Evgeny Svechnikov ont aussi participé au festival offensif.

Jordan Martel et Jacob Garon-Landry (son 1er en carrière dans la LHJMQ) ont sonné la faible riposte face au gardien de but Darryl MacCullum, qui a fait face à 30 tirs du Drakkar victime d’une 42e défaite en 50 parties cette saison.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des