Une première pour le Drakkar cette saison

Par Sandro Célant 12:00 AM - 19 mars 2016
Temps de lecture :

La recrue D’Artagnan Joly a inscrit le filet décisif, en tirs de barrage, dans ce gain de 4-3 du Drakkar sur les Saguenéens.

Baie-Comeau– Le Drakkar a réalisé une première cette saison, vendredi soir, quand il a pris la mesure des Saguenéens de Chicoutimi par le pointage de 4-3 en tirs de barrage.

Sandro Célant

Les matelots du navire nord-côtier ont inscrit une troisième victoire d’affilée pour la première fois en 2015-2016 dans ce cinquième triomphe de la campagne sur des glaces étrangères.

Victorieux dans un 13e match du calendrier, les visiteurs ont joué avec le feu, mais sont quand même parvenus à se faufiler lors de période de fusillade grâce au filet décisif de la recrue de 16 ans, D’Artagnan Joly, l’unique marqueur en tirs de barrage.

Après avoir vu les locaux ouvrir la marque avec 50 secondes d’écoulées au match, les hommes de Steve Ahern n’ont pas paniqué et sont revenus en force avec deux filets sans riposte avant la fin du premier engagement.

Inspirés par les arrêts clés de leur gardien de but Bo Taylor au cours de la deuxième période, les Baie-Comois en ont même profité pour doubler leur avance grâce au filet du défenseur allemand Maximilian Glaessl inscrit en avantage numérique.

Indiscipline

Comme c’est arrivé souvent cette saison, les visiteurs ont été victimes de leur indiscipline au dernier tiers pour permettre aux Bleus de revenir dans le match et relancer le débat avant la fin du temps réglementaire.

Jamey Lauzon et Samuel Thibault ont été punis pour avoir retardé le match et les joueurs de Yanick Jean en ont profité pour revenir avec deux buts et ainsi forcer la tenue d’une période de prolongation.

Encore une fois, les joueurs du Drakkar ont écopé de deux autres punitions et ont passé la majeure partie de la période de surtemps à court d’un homme. Ils ont finalement tenu le coup.

Panique

«Les joueurs ont paniqué un peu en troisième période. Nous étions en plein contrôle après 40 minutes. C’est pourquoi j’ai appelé un temps d’arrêt. Cela n’a pas été évident, mais nous sommes parvenus à l’emporter», a commenté l’entraîneur-chef par intérim Steve Ahern.

Le dirigeant a d’ailleurs eu de bons mots à l’endroit de son gardien de but Bo Taylor. «Il a réalisé les gros arrêts aux bons moments. Les joueurs se sont battus jusqu’au bout et, dans le contexte, il y a du positif à retenir», a ajouté le DG, qui présente une fiche de 5-6-1 depuis qu’il a pris les commandes du club derrière le banc.

Le défenseur Matthieu Desautels (son troisième but en deux matchs) et la recrue Jordan Martel ont réussi les autresfilets des vainqueurs en temps régulier. Les deux équipes se retrouvent, samedi après-midi, pour le deuxième match de ce programme double présenté sur la glace du centre Henry-Leonard.

 

 

Partager cet article