Nancy Godbout: de prof à auteure jeunesse et éditrice

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 18 décembre 2016
Temps de lecture :
est un roman destiné aux 9 à 11 ans.

est un roman destiné aux 9 à 11 ans.

Baie-Comeau – Nancy Godbout, une ex-Baie-Comoise qui vit maintenant en Mauricie, possède aujourd’hui sa propre maison d’édition, Les Éditions Le Point Bleu. En plus de lui permettre d’aider d’autres auteurs à percer et à se faire connaître, l’enseignante de formation s’est ainsi ssurée de l’édition et, tout récemment, de la réédition de son premier roman jeunesse, La ligne imaginaire, auquel est maintenant associée une trousse pédagogique unique au Québec, selon elle.

Depuis son adolescence, l’écriture était un rêve pour la professeure de sixième année à Trois-Rivières. Son manuscrit, elle l’a terminé en 2001, mais, après avoir été refusé par les Éditions de La Courte échelle, il a dormi pendant 12 ans dans le garde-robe.

« En 2013, je me suis ouvert un petit rouge, j’ai pris un verre et j’ai décidé de relire mon manuscrit. Je me suis dit que je ne pouvais pas priver les enfants d’une si belle histoire comme ça sur un simple refus », explique-t-elle, reconnaissant que son ego avait été atteint en 2001. « Je n’ai pas voulu repasser par le même chemin avec une maison d’édition. À la suite de la formation d’éditrice que j’ai suivie, c’est là que je l’ai publié », explique-t-elle.

L’histoire de Julien, 11 ans, dont le plus grand rêve est de naviguer à bord d’un grand voilier sur les mers du monde entier, a finalement eu une deuxième vie en 2016. La réédition complète du roman destiné aux enfants de 9 à 12 ans a permis de le faire passer de 95 pages à 133.

« J’étais très malheureuse de ma première édition. Il y avait des coquilles. Il [le roman] a vraiment pris du volume dans sa deuxième version. Je voulais qu’il soit sur la coche », raconte celle qui a profité d’une année sabbatique, qui se terminera au début de 2017, pour réaliser cette réédition et donner le véritable coup d’envoi au développement de sa maison d’édition, lancée en avril 2014.

Matériel pédagogique

Le matériel pédagogique associé à son roman, Nancy Godbout a commencé à y travailler à l’automne 2015 avec la collaboration de deux enseignants. « J’ai toujours caressé le rêve d’avoir du matériel pédagogique à mon gout. C’est du matériel pédagogique complémentaire et conforme », explique-t-elle. Tout a été validé et expérimenté dans quatre classes, deux de cinquième année et deux de sixième année.

Le matériel comporte 80 questions qui couvrent l’entièreté de l’œuvre. Il se présente en trois versions sur une clé USB comme support : pour tableau numérique informatique, en format PDF et en format reproductible.

« Ça permet de travailler sur un roman complet et non un extrait comme ce qui se fait actuellement. Mon matériel, c’est unique au Québec. Je ne veux pas me vanter, mais ça prenait une prof bien ordinaire, mais passionnée », indique-t-elle.

Si le roman peut être acheté par à la Librairie A à Z et à la Librairie Côté à Baie-Comeau, la clé USB n’est disponible qu’à la boutique en ligne de la maison d’édition et par courriel. Nancy Godbout exige une preuve du statut de l’acheteur. « Il ne faut pas que je brule mon produit », explique-t-elle.

L’auteure et éditrice a proposé ses produits à la Commission scolaire de l’Estuaire, sans succès jusqu’à présent. La prochaine étape, dit-elle, ce sera par contact direct avec les écoles et les enseignants du troisième cycle.

Fait à noter, les efforts de promotion et les salons du livre auxquels Nancy Godbout a participé ces derniers mois ont porté fruit. Une réimpression de La Ligne imaginaire est imminente. L’auteure sortira bientôt un deuxième roman et il sera la suite du premier.

Édité aux Éditions Le Point Bleu, Un biscuit sans pépites, de l’écrivaine Diane Lompré, ira aussi en réimpression.

Partager cet article