L’équipe Shining Stars se couvre de gloire à Niagara

Par Sandro Célant 12:00 AM - 12 avril 2017
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Les membres de l’équipe Fan-As Shining Stars de la polyvalente des Baies/Ville de Baie-Comeau ont couronné leur saison avec beaucoup d’éclat lors du championnat national de Niagara Falls.

Après avoir ravi une conquête d’argent lors d’un récent défi national présenté à Halifax, les acrobates de la délégation locale ont littéralement explosé pour ravir le titre tant convoité dans la division small senior A.

Confrontée à cinq autres équipes, la délégation locale a mis le paquet et a été récompensée de brillante façon avec cette toute première conquête honorifique en cinq ans au prestigieux Cheer Evolution Nationals.

Les Fan-As avaient décroché la deuxième position à ce même défi l’an dernier. Les protégées des entraineures Manon Couturier et Geneviève St-Pierre ont amorcé le premier tour avec une première place très serrée.

Après avoir obtenu une note de 75 points après leur routine initiale, les Baie-Comoises ont subi une déduction de 1,5 point pour un total de 73,50 points, seulement un dixième de point de mieux que les Titans du Séminaire de Chicoutimi.

Classement final

Les éventuelles championnes sont revenues à la charge au deuxième tour (70 % de la note finale) avec un pointage de 74,90 points sans aucune punition pendant que les Chicoutimiennes conservaient leur deuxième position avec un total de 73,50 points.

À la suite d’un système officiel de compilation, les Fan-As ont terminé au sommet grâce à un pointage final de 74,48 points contre 73,47 points pour leurs principales rivales. Les Sabres du Simcoe Composite School (en Ontario) ont fini au troisième rang avec 72,51 points.

« C’est une belle victoire d’équipe et la plus grande victoire de toutes dans l’histoire des Fan-As. Niagara Falls représente le plus gros national de cheer de l’année et c’est vraiment spécial comme triomphe », a commenté fièrement Manon Couturier.

Misant sur une équipe formée de dix vétérans et cinq nouvelles recrues (âgées entre 12 et 17 ans), la responsable a reconnu que l’expérience vécue à Halifax a vraiment servi de tremplin pour le concours ontarien.

« Nous avons fait deux tours à Halifax avant le troisième et quatrième à Niagara. On visait un podium avant la compétition. On était confiant, car il y avait beaucoup de potentiel dans l’équipe. La chimie entre les filles s’est rapidement développée et cela y a été pour beaucoup dans nos succès ».

 

Partager cet article