Le projet de Mason devra passer au BAPE

Par Steeve Paradis 12:00 AM - 06 septembre 2017
Temps de lecture :

Baie-Comeau – La surprise est totale dans le monde économique de la Manicouagan. Malgré l’unanimité régionale autour du dossier, le projet d’usine de transformation de Mason Graphite à Baie-Comeau passera sous la loupe du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE). Ainsi en a décidé le ministre David Heurtel.

Mason Graphite a confirmé au Manic en fin d’avant-midi mercredi avoir bien reçu une missive en ce sens du ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

« On sait (que le projet ira aux audiences publiques), mais on ne sait pas pourquoi », a été le premier commentaire du vice-président exécutif et chef de la direction financière de l’entreprise, Luc Veilleux, plutôt étonné de la tournure des événements.

Pourtant, après la séance d’information du BAPE sur le projet en juin, personne ne s’était montré en désaccord avec le projet évalué autour de 165 M$ et d’après les observateurs, les demandes d’audiences publiques étaient rares, voire inexistantes. M. Veilleux rappelle aussi que le projet a été développé en tenant toujours compte des préoccupations du milieu.

Guy Simard, directeur du développement industriel chez Innovation et développement Manicouagan, croit vivre un mauvais rêve. « Cette décision est tout à fait inacceptable », a-t-il lancé en ajoutant que selon ses informations, aucun groupe n’aurait réclamé d’audiences publiques.

« J’ai très hâte de connaitre le pourquoi de cette décision. À mes yeux, ce n’est vraiment pas justifié », a enchaîné le directeur. « Quelqu’un, à quelque part, a décidé que ce projet allait prendre un an de plus alors que tout était attaché. Il (le gouvernement) n’aura pas une grosse collaboration du milieu en audiences, car tout le monde voulait ce projet dès cet automne ».

Le maire de Baie-Comeau et préfet de la MRC de Manicouagan, réagira à cette nouvelle sur le coup de 16 h.

Plus de détails à venir

Partager cet article