Des joueurs de balle-molle crient à l’excès de zèle

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 28 septembre 2017
Temps de lecture :
Voici une partie des citoyens qui ont disputé des matchs de balle-molle pendant tout l’été. Ils qualifient d’excès de zèle le début du montage de la patinoire. Photo courtoisie

Voici une partie des citoyens qui ont disputé des matchs de balle-molle pendant tout l’été. Ils qualifient d’excès de zèle le début du montage de la patinoire. Photo courtoisie

Baie-Comeau – Les joueurs de balle-molle de Pointe-aux-Outardes ne la trouvent pas drôle. Ils doivent mettre fin prématurément à leur saison d’activités en raison de l’installation, en plein cœur du mois de septembre, de poteaux et de bandes en prévision de l’ouverture de la patinoire extérieure dans les prochains mois.

Des adeptes mécontents ont interpellé Le Manic la semaine dernière. Ils n’en reviennent pas de la précipitation d’un employé municipal à installer les poteaux et les bandes sur le terrain utilisé ces derniers mois pour la balle-molle. Comme ils avaient encore deux ou trois semaines d’activités inscrites à leur calendrier et qu’ils en avaient informé leur municipalité, ils dénoncent ce qu’ils qualifient comme un excès de zèle.

Pointe-aux-Outardes a décidé, cette année, de prendre les devants en raison de l’absence de son employé pour deux semaines de vacances et de la programmation des travaux à effectuer cet automne.

Elle veut aussi s’assurer de ne pas se faire surprendre par un éventuel gel au sol, explique la directrice générale, Dania Hovington. À son retour au travail, le col bleu pourra vaquer à d’autres tâches, comme le drainage de bornes-fontaines et l’asphaltage.

« Cette année, on était comme coincé », admet Mme Hovington. Elle fait cependant remarquer qu’à la mi-septembre, la pratique de la balle-molle ou du baseball est généralement terminée en région.

Activité populaire

De 20 à 25 joueurs et joueuses s’en sont donné à cœur joie pendant tout l’été à une fréquence de deux fois par semaine. La participation a toujours permis de former deux équipes. L’activité a été lancée en 2016. Certains ont pratiquement fait leurs premières armes dans ce sport à cette occasion.

La pratique de la balle-molle a permis de développer un nouveau sport dans la municipalité, en plus de donner aux enfants l’exemple de parents actifs, laissent entendre les citoyens mécontents.

Partager cet article