Une saison de chasse à l’orignal record dans la zone 18

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 28 Décembre 2017
Temps de lecture :
La chasse à l’orignal a été fructueuse en 2017 dans la zone 18. Un record a même été établi avec 1 303 bêtes abattues. Photo courtoisie

La chasse à l’orignal a été fructueuse en 2017 dans la zone 18. Un record a même été établi avec 1 303 bêtes abattues. Photo courtoisie

Baie-Comeau – La dernière saison de chasse à l’orignal dans la zone 18, qui couvre notamment les MRC de Manicouagan et de la Haute-Côte-Nord, a permis d’établir un record avec 1 303 bêtes abattues. C’est 24 de plus que le sommet de 2013 et 26 de plus que le résultat de 2015.

Rappelons qu’une année sur deux est dite permissive, c’est-à-dire que la chasse est ouverte aux mâles, aux femelles et aux faons, comme ce fut le cas en 2017.

Dans le bilan annuel qu’il a rendu public le 19 décembre, le ministère de la Forêt, de la Faune et des Parcs (MFFP) rapporte les captures de 754 mâles adultes, de 467 femelles adultes et 82 petits. La majorité des prises, soit 1 281, provient de la chasse à l’arme. La chasse à l’arbalète a permis 17 captures. Finalement, un orignal a été prélevé à l’arc.

La biologiste Catherine Ayotte, responsable du dossier à la Direction de la gestion de la faune de la Côte-Nord, explique l’excellente saison 2017 par « des modalités réglementaires qui fonctionnent très bien ». Elle souligne aussi que les nombreuses coupes forestières du passé permettent un habitat favorable à l’orignal et augmente la quantité de nourriture.

Dans la zone 19

Du côté de la zone 19, qui se trouve plus au nord de la Côte-Nord, les mâles, les femelles et les faons peuvent être récoltés chaque année. En date du 4 décembre, la récolte d’orignaux était de 772.

Il est question de 488 mâles adultes, 223 femelles adultes et 61 faons. Là aussi, la chasse à l’arme à feu explique la plupart des captures. Seulement quatre bêtes ont été abattues au cours de la période de chasse à l’arc et à l’arbalète.

Au cours des dernières années, la récolte a déjà été plus importante dans la zone 19, notamment en 2014 avec 910 orignaux. Cependant, d’autres captures devraient être répertoriées cette année puisque les données seront complétes au cours du mois de janvier. Selon le MFFP, environ un duo de chasseurs sur trois a eu du succès en 2017.

Partager cet article