Le navire ouvre la machine en Mauricie

Par Sandro Célant 12:00 AM - 18 février 2018
Temps de lecture :

Première étoile du match avec deux buts et une passe, le vétéran défenseur Bradley Lalonde a donné le ton dans cette victoire décisive du Drakkar. Photo Denis Thibault

Baie-Comeau – Battu la veille à Gatineau, le Drakkar n’avait pas le choix de réagir vite et c’est ce qu’il a fait, samedi après-midi, quand il a signé une victoire décisive de 7-2 sur les Cataractes de Shawinigan.

Les matelots du navire ont pris les moyens nécessaires pour se reprendre dans un match qu’ils ne pouvaient pratiquement pas échapper face à l’équipe de 17e et avant-dernière position au classement général.

Après avoir les Mauriciens ouvrir la marque en début de rencontre, les visiteurs ont sonné la charge avec une poussée explosive ce cinq buts sans riposte, en moins de dix minutes d’intervalle, avant la fin de l’engagement initial.

Auteur d’un deuxième filet en deux matchs, Shawn Element a créé l’égalité à un partout avant de voir son coéquipier Christopher Benoit (un but, deux passes) donner l’avance aux siens grâce à un but marqué sur un tir de punition.

Bradley Lalonde

Première étoile du match avec une performance de deux buts et une passe, le vétéran défenseur Bradley Lalonde a donné le ton à l’offensive des vainqueurs, qui sont parvenus à secouer leur torpeur sur une glace étrangère.

« Même si les Cataractes ont ouvert la marque en début de match, les joueurs ont très bien réagi et ont su s’ajuster. Ils ont été intenses et incisifs en attaque et cela a donné de très bons résultats », a commenté avec satisfaction le pilote Martin Bernard.

L’entraîneur-chef a parlé d’une belle performance collective, même si ses hommes ont ralenti le rythme au dernier tiers. « Nous avons disputé deux excellentes périodes. Les gars ont baissé de régime en troisième et voulaient probablement se ménager pour le prochain match, mais le bilan est positif. »

En vitesse

Gabriel Fortier, Edouard St-Laurent et Luke Kirwan ont complété le pointage pour les gagnants. Jérémy Martin et Anthony Imbeault ont déjoué le gardien Francis Leclerc (30 arrêts) solide dans la conquête du Drakkar, qui complète son voyage, dimanche, en rendant visite au Phoenix de Sherbrooke. Le gardien de but Justin Blanchette obtiendra un premier départ devant le filet face à ses anciens coéquipiers.

Partager cet article