Épreuve de 1000 mètres en salle – Côté occupe le quatrième rang du classement mondial

Par Sandro Célant 12:00 AM - 22 février 2018
Temps de lecture :
Après avoir connu un excellent camp d’entrainement à San Diego, Laurence Côté a fait escale à Boston pour une épreuve officielle de 1000 mètres. Cette décision lui a permis de franchir la distance en un temps de 2 minutes 41 secondes et 81 centièmes, qui constitue le quatrième meilleur temps au classement mondial depuis le début de l’année 2018. Photo courtoisie

Après avoir connu un excellent camp d’entrainement à San Diego, Laurence Côté a fait escale à Boston pour une épreuve officielle de 1000 mètres. Cette décision lui a permis de franchir la distance en un temps de 2 minutes 41 secondes et 81 centièmes, qui constitue le quatrième meilleur temps au classement mondial depuis le début de l’année 2018. Photo courtoisie

Baie-Comeau – La coureuse Laurence Côté a complété sa saison hivernale de brillante façon et occupe présentement le quatrième rang au classement mondial sur la distance de 1000 mètres.

Après avoir connu un excellent camp d’entrainement de quelques semaines à San Diego, la marchande de vitesse et son entraineur ont convenu de s’arrêter à Boston pour relever un autre défi officiel.

Dans les épreuves en salle, la formule met souvent à l’avant-plan une coureuse appelée lièvre, mandatée à prendre la tête de la course dès le départ et à arrêter de courir à la moitié du parcours afin de favoriser un temps rapide chez les autres participants.

« À notre arrivée, nous avons été un peu déçus de réaliser qu’il n’y en aurait pas. À ce point, je savais que si je voulais une course rapide, je devais créer ma propre chance et c’est ce que j’ai fait en instaurant un rythme très intense pour presque toute la course », a confié l’athlète élite.

Chrono significatif

La stratégie a fonctionné si bien que Laurence a bouclé la course avec un temps officiel de 2 minutes, 41 secondes et 81 centièmes, qui lui permet de détenir le quatrième meilleur chrono mondial (derrière deux Russes et une autre Canadienne) sur cette distance depuis le début de l’année 2018.

Cette prestation lui a également permis d’inscrire la septième meilleure performance canadienne de tous les temps sur cette distance ainsi que la deuxième meilleure performance québécoise de tous les temps, à quelques centièmes seulement d’un record vieux de plus de 30 ans.

« C’est sur cette note encourageante que se termine ma saison hivernale, Sur tous les facteurs de performance, je présente une progression majeure comparativement à l’année dernière », a résumé fièrement Côté.

Toujours établie dans l’ouest canadien avec l’objectif ultime des Jeux de Tokyo en 2020, la coureuse retourne maintenant en bloc d’entrainement en prévision de sa prochaine saison estivale comportant un calendrier encore bien chargé.

Partager cet article