Des associations de villégiateurs recevront davantage de la Ville

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 30 novembre 2018
Temps de lecture :
Le directeur général de la Ville de Baie-Comeau, François Corriveau, explique que les associations de villégiateurs ont dû faire la preuve que l'entretien de leurs chemins coûtait plus cher que ce qu'elles recevaient en retour sur les taxes perçues. Photo archives Le Manic

Le directeur général de la Ville de Baie-Comeau, François Corriveau, explique que les associations de villégiateurs ont dû faire la preuve que l’entretien de leurs chemins coûtait plus cher que ce qu’elles recevaient en retour sur les taxes perçues. Photo archives Le Manic

Baie-Comeau – Des citoyens qui résident en zones de villégiature sur le territoire de la Ville de Baie-Comeau verront hausser de quatre à huit pour cent le montant qu’ils récupèrent annuellement, à partir des taxes qu’ils versent, pour l’entretien de leurs chemins d’accès et espaces de stationnement.

Actuellement, toutes les associations de villégiateurs reçoivent un retour équivalant à 10 % du montant versé dans les coffres de la municipalité. Elles ont déjà reçu jusqu’à 20 % dans le passé, mais l’ancien conseil municipal avait choisi de réajuster le tir.

Des villégiateurs se sont plaints de l’insuffisance du montant obtenu pour défrayer le coût des travaux d’entretien dans leur secteur. Comme l’explique le directeur général de la Ville, François Corriveau, ils ont été invités à faire la démonstration de leur situation.

Avec factures à l’appui, six associations ont réussi à prouver leurs dires à la satisfaction de la municipalité.

Il est notamment question de celles du lac Frigon, Saint-Pancrace, Denise et Couillard. Leur remboursement passera donc de 10 % à 14 ou 18 % selon les cas.

D’autres associations ne sont pas parvenues à prouver à la Ville que l’entretien des chemins coûtait plus cher que ce qu’ils recevaient en retour des taxes versées, précise M. Corriveau.

Partager cet article